Étude de la multifragmentation : apport des corrélations en vitesse réduite entre particules et fragments

Résumé : Ce travail est centré sur l'étude des mécanismes de production des fragments et des particules légères dans la multifragmentation des noyaux chauds formés dans les collisions centrales Xe + Sn à 50 A.MeV. L'expérience a été effectuée avec le multidétecteur INDRA. Les événements de collision centrale, sélectionnés par l'angle de flot, font apparaître la présence d'une source d'émission isotrope, massive (Z = 90), et très excitée (E* = 12,5 A.MeV). La comparaison des données avec un modèle de multifragmentation statistique (MMMC) et un modèle dynamique (BNV) nous permet de conclure que la multifragmentation ne peut être expliquée que dans le cadre d'un processus relativement froid, autour de 6 A.MeV d'énergie d'excitation thermique, précédé d'une phase d'émission primaire par la source en expansion, au cours de laquelle près du tiers de l'énergie d'excitation est dissipé. De plus, il apparaît que les spectres en énergie des fragments ne sont pas expliqués par un processus purement thermique, et qu'il faut invoquer un mouvement collectif d'expansion, de 2 A.MeV d'énergie, consécutif à la compression du système composé. De manière à préciser l'existence d'une émission de particules en deux étapes (primaire et secondaire), nous avons développé et appliqué une méthode originale de corrélations en vitesse réduite entre particules et fragments. Elle nous a permis de mettre en évidence deux origines distinctes pour la production des particules : une correspondant aux émissions secondaires, issues des multifragments, et une associée à une émission antérieure à la formation de ces derniers. Enfin, cela nous a aussi permis de faire ressortir une hiérarchie en temps d'émission des différents types de particules dans le processus de désintégration du système.
Type de document :
Thèse
Physique Nucléaire Expérimentale [nucl-ex]. Université Paris-Diderot - Paris VII, 1997. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [17 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.in2p3.fr/in2p3-00008701
Contributeur : Michel Lion <>
Soumis le : jeudi 20 octobre 2016 - 11:05:45
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 02:09:35

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : in2p3-00008701, version 1

Collections

Citation

A. Le Fevre. Étude de la multifragmentation : apport des corrélations en vitesse réduite entre particules et fragments. Physique Nucléaire Expérimentale [nucl-ex]. Université Paris-Diderot - Paris VII, 1997. Français. 〈in2p3-00008701〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

112

Téléchargements de fichiers

89