On-line γ spectroscopy of $^{32}$Mg produced by projectile fragmentation and study of $^{36}$Ca and $^{35}$Ca radioactivity

Résumé : Cette thèse entre dans le cadre de l'étude des noyaux loin de la vallée de stabilité produits au GANIL par fragmentation du projectile aux énergies intermédiaires. Elle comprend deux parties. Dans la première partie, une expérience concernant les noyaux riches en protons de 35 – 36Ca produits avec le spectromètre LISE3 est présentée. Deux nouveaux états excites ont été déduits de la désintégration -proton du 36Ca. La comparaison de la force de Gamow-Teller expérimentale avec la théorie du modèle en couches est satisfaisante à condition d'utiliser le facteur de réduction de 0.77 pour la couche sd. Dans une seconde partie de la thèse, une nouvelle méthode expérimentale a été utilisée. Cette méthode est basée sur la production de noyaux riches en neutrons dans leurs états excites et la détection en ligne de leurs de désexcitation. Grace a la grande efficacité et granularité des détecteurs γ et la très bonne sélection du spectromètre SPEG, une assignation sans ambiguïté des γ détectés est obtenue. Une nouvelle transition a 1440±3 Kev a été observée pour le 32Mg en coïncidence avec la transition connue 885 kev du niveau 2+ vers l'état 0+. L'analyse de la multipolarité de cette transition basée sur les distributions angulaires et sur leur peuplement est présentée. Les résultats expérimentaux sont comparés au modèle en couches. Le peuplement des niveaux excites dans la réaction de fragmentation a été étudie à partir de la multiplicité et l'énergie des raies γ. Une forte corrélation entre la somme des énergies et l'énergie de séparation d'un neutron a été observée. Ceci laisserait supposer qu'on peuple les noyaux au dessus de l'énergie de séparation ou que la fragmentation du projectile est suivie de l'émission d'au moins un nucléon dans cette région de masse. Aussi, on a montre que le peuplement des états excites dépend de la vitesse du fragment.
Type de document :
Thèse
Nuclear Experiment [nucl-ex]. Université de Caen, 2000. English
Liste complète des métadonnées

http://hal.in2p3.fr/in2p3-00022465
Contributeur : Michel Lion <>
Soumis le : jeudi 18 décembre 2014 - 16:44:14
Dernière modification le : jeudi 1 février 2018 - 01:36:07
Document(s) archivé(s) le : lundi 23 mars 2015 - 17:25:49

Identifiants

  • HAL Id : in2p3-00022465, version 1

Collections

Citation

M.J. Lopez-Jimenez. On-line γ spectroscopy of $^{32}$Mg produced by projectile fragmentation and study of $^{36}$Ca and $^{35}$Ca radioactivity. Nuclear Experiment [nucl-ex]. Université de Caen, 2000. English. 〈in2p3-00022465〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

182

Téléchargements de fichiers

230