La filière nucléaire thorium-uranium revisitée

Résumé : Une filière nucléaire thorium-uranium dans laquelle le noyau fissile principal est l'uranium 233, dont la régénération par capture neutronique est assurée par le thorium 232, présente des avantages potentiels importants par rapport à la filière actuelle uranium-plutonium : en particulier, une moindre production de déchets de haute activité et vie longue, et une prolifération nucléaire plus difficile. On présente rapidement les types de réacteurs envisagés pour mettre cette filière en oeuvre. On montre enfin qu'une stratégie utilisant les réacteurs à eau pressurisée actuels, avec un combustible oxyde mixte de thorium et de plutonium, permettrait de constituer le stock initial d'uranium 233.
Type de document :
Article dans une revue
Bulletin de la Societe Francaise de Physique, 2005, 152, pp.26-29


http://hal.in2p3.fr/in2p3-00025427
Contributeur : Emmanuelle Vernay <>
Soumis le : mercredi 18 janvier 2006 - 15:22:14
Dernière modification le : mardi 17 juillet 2007 - 10:29:26

Identifiants

  • HAL Id : in2p3-00025427, version 1

Collections

LPSC | IPNO | UGA

Citation

S. David, E. Huffer, H. Nifenecker. La filière nucléaire thorium-uranium revisitée. Bulletin de la Societe Francaise de Physique, 2005, 152, pp.26-29. <in2p3-00025427>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de la notice

37