L. Le, . Impliqué-dans-le, and . Quattor, ensemble des services Linux du laboratoire sont gérés par ce système de configuration automatique Pour faciliter la gestion des images, le LAL utilise Quattor pour décrire la configuration de l'image virtuelle (en général identique ou très proche de celle du serveur physique) et créer l'image. Par contre, à la différence des machines physiques, il n'est pas prévu de reconfigurer une machine virtuelle avec Quattor. Bien que cela soit possible, nous avons pris la décision de ne pas modifier les machines virtuelles en cours d'exécution. Cela nous garantit la cohérence entre nos images virtuelles et nos machines virtuelles en cours d'exécution. La mise à jour d'une machine virtuelle se fera en général par la création d'une nouvelle image

. Bien-que-le-cloud-du-lal-décrit-ici-n, ait pas vocation à être ouvert aux utilisateurs ou à des personnes extérieures, il est envisagé de déployer un Marketplace « LAL » qui servira de dépôt des images et permettra leur gestion en fournissant les informations nécessaires à la traçabilité (créateur, date, informations sur le contenu) et en permettant la révocation des images obsolètes. Un Marketplace n'étant pas lié à un cloud particulier, l'infrastructure mise en place pourra être utilisée ultérieurement pour

. Stratuslab, en tant que projet européen a son propre calendrier, qui n'est pas forcément celui de notre projet. Cependant, globalement, les solutions fournies par StratusLab répondent aux attentes du LAL, et, les procédures mises en place dans le cadre du projet de virtualisation des serveurs dépendent peu des spécificités de StratusLab

C. Loomis, M. Airaj, E. Marc-elian-bégin, S. Floros, . Kenny et al., StratusLab Cloud Distribution. To appear as a chapter, European Research Activities in Cloud Computing, 2011.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00676252