Recherche d’un neutrino stérile avec l’expérience STEREO : Construction du veto à muons et estimation du bruit de fond corrélé

Résumé : La réévaluation théorique du flux d'antineutrinos émis par les réacteurs nucléaires a révélé un déficit de 6% entre le flux observé et le flux attendu. Cette anomalie des antineutrinos de réacteur est significative à $2.7\sigma$, et une possible interprétation de ce résultat est l'existence d'un état stérile léger du neutrino vers lequel les neutrinos pourraient osciller à très courte distance. Le projet STEREO présenté dans ce manuscrit a pour objectif de prouver ou d'infirmer l'existence d'une telle oscillation. L'expérience est installée près ($\sim 10~m$) du cœur compact du réacteur de recherche de l'Institut Laue-Langevin (ILL) à Grenoble, France, qui produit un important flux d'antineutrinos électroniques avec une énergie comprise entre 1 et 10~MeV. Le volume utile du détecteur STEREO consiste en une structure de $2~m^3$ segmentée en six cellules identiques remplies de scintillateur liquide dopé au gadolinium et alignées dans la direction du cœur. La détection s'effectue à l'aide de la réaction beta-inverse. Cette configuration offre une excellente sensibilité à une éventuelle oscillation à courte distance en mesurant la distorsion relative du spectre des antineutrinos dans chaque cellule en fonction de l'énergie et de la distance. Les lignes expérimentales de faisceaux de neutrons de l'ILL produisent un fort bruit de fond qui a été caractérisé à l'occasion de plusieurs campagnes de mesure. Leur analyse a permis de valider le design des lourds blindages passifs installés autour du détecteur et de la zone d'installation pour modérer leurs effets sur l’expérience STEREO. De plus, un détecteur supplémentaire est installé en haut de STEREO pour signaler la présence d'un muon issu du rayonnement cosmique et définir un veto aux mesures physiques. Ces muons, lors de leur passage à travers les blindages du détecteur, peuvent produire des neutrons rapides capables d’imiter le signal attendu par les antineutrinos. Il est donc essentiel de définir un veto qui soit le plus efficace et homogène possible. Il prend la forme d'une cuve de $2.5~m^3$ remplie d'eau dont la détection est basée sur l’effet Tcherenkov. Cette lumière émise par le passage des muons est récoltée sur 20 tubes photomultiplicateurs répartis au-dessus de la cuve et un additif est rajouté dans l'eau pour améliorer la collection de lumière sur les photomultiplicateurs. Ce veto à muons couvre complètement le haut du détecteur STEREO ainsi que de ces blindages L'étude de plusieurs configurations de ce veto à muons sous la forme de prototypes avant la construction de l'instrument final a permis de définir une méthode de déclenchement du signal pour les muons extrêmement efficace tout en conservant une sensibilité réduite aux autres particules. Ces nombreux tests ont par ailleurs permis la validation et l'optimisation de l'électronique développée au LPSC pour l'expérience qui est la même pour le détecteur STEREO et pour le veto à muons. Après avoir caractérisé le flux de muons sur place et l'efficacité du veto à muons, une simulation a été développée et a permis d'évaluer le nombre de faux événements dus à ces neutrons. Ainsi, ce résultat a confirmé les prérequis scientifiques de l'expérience, à savoir la capacité à sonder l'anomalie des antineutrinos de réacteur en 300 jours de données réacteur. Le détecteur est actuellement en place sur site et les prises de données sont prévus pour début octobre~2016. Les premiers résultats sont attendus au printemps~2017.
Type de document :
Thèse
Physique des Hautes Energies - Expérience [hep-ex]. Univ. Grenoble Alpes, 2016. Français
Liste complète des métadonnées

http://hal.in2p3.fr/tel-01409026
Contributeur : Stephane Zsoldos <>
Soumis le : lundi 5 décembre 2016 - 16:01:19
Dernière modification le : mardi 22 mai 2018 - 21:48:11
Document(s) archivé(s) le : mardi 21 mars 2017 - 01:13:13

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : tel-01409026, version 1

Collections

IN2P3 | LPSC | UGA

Citation

Stephane Zsoldos. Recherche d’un neutrino stérile avec l’expérience STEREO : Construction du veto à muons et estimation du bruit de fond corrélé. Physique des Hautes Energies - Expérience [hep-ex]. Univ. Grenoble Alpes, 2016. Français. 〈tel-01409026〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

404

Téléchargements de fichiers

255