161 articles – 2219 Notices  [english version]
HAL : tel-00639098, version 1

Fiche concise  Récupérer au format
Mélange d'isospin et désintégration Beta
Le Bloas J.
Thèses. Université Sciences et Technologies - Bordeaux I (19/09/2011), Philippe Quentin (Dir.)
[oai:tel.archives-ouvertes.fr:tel-00639098] - http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00639098
Mélange d'isospin et désintégration Beta
Julien Le Bloas ()1
1 :  CENBG - Centre d'Etudes Nucléaires de Bordeaux Gradignan
http://www.cenbg.in2p3.fr/
CNRS : UMR5797 – IN2P3 – Université Sciences et Technologies - Bordeaux I
Chemin du Solarium - BP 120 - 33175 Gradignan Cedex
France
Isospin mixing and Beta decay
Thèses
19/09/2011
Dans ce travail, nous nous sommes intéressés à la brisure de la symétrie d'isospin dans les noyaux N~Z et à son effet sur l'élément de matrice de transitions β de Fermi super-permises 0+ → 0+ dans le cas de la décroissance β+ du Mn-50. Dans le cadre de l'approche microscopique "Highly Truncated Diagonalization Approach" (HTDA), dédiée à la description des corrélations au-delà du champ moyen et conservant explicitement de nombre de particules, nous avons étudié (en particulier) le rôle joué par les corrélations d'appariement dans les mécanismes de brisure de la symétrie d'isospin dans l'état fondamental de noyaux N~Z. Une étude de sensibilité du degré de cette brisure, en fonction de l'intensité de l'interaction résiduelle décrivant l'appariement dans HTDA, a été menée et une interprétation des mécanismes recherchés a été proposée à l'aide d'une approximation développée dans ce travail. Cette étude a mis évidence toute la complexité d'un bon traitement de la symétrie d'isospin, tant au niveau de la description de la source de brisure qu'au niveau de la limitation des biais du modèle. Nous avons également montré la nécessité d'une description très fine des fonctions d'onde corrélées dans un tel problème. Plus précisément, nous avons obtenu une valeur de la correction δc de mélange d'isospin à l'élément de matrice de transition de Fermi de (0.2±0.1)%. Cette valeur a été confrontée à celles obtenues dans d'autres approches. Compte tenu des effets négligés dans notre travail, notre valeur de δc est supposée représenter une borne minimum.
In this work, we are interested in the breaking of the isospin symmetry in the N~Z nuclei and in its effect on the matrix element of super-allowed 0+ → 0+ Fermi β transitions in the case of the β+ decay of the Mn-50. Within the framework of the 'Highly Truncated Diagonalization microscopic Approach" (HTDA), dedicated to the descritption of correlations beyond the mean field and conserving explicitely the particle number, we have studied (in particular) the role played by pairing correlations in the breaking mechanisms of this symmetry in the ground state of N~Z nuclei. A sensitivity study of the isospin mixing, as a function of the strength of the residual interaction decribing the pairing correlations in HTDA, has been carried out and an interpretation of the mechanims at work has been proposed in terms of an approximation developped in this work. This study has pointed out the complexity of a good treatment of the isospin symmetry, in the description of the breaking sources as well as in the reduction of model biases. We have also paid attention to the necessity of a very fine description of the correlated wave functions in such a problem. More precisely, we have obtained a value for the isospin mixing correction δc to the Fermi transition matrix element of (0.2±0.1)%. This value has been compared to those obtained in other approaches. Taking account of the neglected effects in our work, our value of δc is expected to be a lower bound.
Physique/Physique Nucléaire Théorique

Université Sciences et Technologies - Bordeaux I
Ecole Doctorale des Sciences Physiques et de l'Ingénieur
http://ori-oai.u-bordeaux1.fr/pdf/2011/LE_BOAS_JULIEN_2011.pdf
Français

Philippe Quentin
Bertram Blank (président)
NGUYEN Van Giai (rapporteur)
Héloise GOUTTE (rapporteur)
Philippe Quentin (Directeur)
George. -F. Bertsch
Johann Bartel

mélange d'isospin – décroissance beta – transition de Fermi – interaction coulombienne – calculs microscopiques – champ moyen – corrélations d'appariement – noyaux N~Z – approche HTDA
isospin mixing ; beta decay ; Fermi transition ; coulomb interaction ; microscopic calculations ; mean field ; pairing correlations ; N~Z nuclei ; HTDA approach
19/09/2011
Université Sciences et Technologies - Bordeaux I
Ecole Doctorale des Sciences Physiques et de l'Ingénieur
Philippe Quentin
Bertram Blank (président)
NGUYEN Van Giai (rapporteur)
Héloise GOUTTE (rapporteur)
Philippe Quentin (Directeur)
George. -F. Bertsch
Johann Bartel
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
these_Julien_Le-Bloas.pdf(2.3 MB)