236 articles – 3603 Notices  [english version]
HAL : tel-00369460, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Montpellier II - Sciences et Techniques du Languedoc (05/12/2008), Alexandre Broniatowski (Dir.)
Recherche de matière noire au sein de l'expérience EDELWEISS avec des bolomètres à double composante Ionisation/Chaleur, rejet des évènements de surface avec la voie ionisation.
Xavier Defay1
EDELWEISS Collaboration(s)
(05/12/2008)

Une des questions majeures de la physique moderne est la détermination de la nature de la matière noire non-baryonique. Les expériences de détection directe de WIMPs (acronyme signifiant particules massives interagissant faiblement) comme EDELWEISS testent l'hypothèse que celle-ci est composée de particules (neutralino) prédites par la supersymétrie et ayant une section efficace d'interaction avec les nucléons d'environ 10-8 picobarn. Pour ceci, EDELWEISS utilise des détecteurs cryogéniques en germanium ultra-pur à double composante ionisation/chaleur, ce qui permet la discrimination des reculs nucléaires attendus pour les WIMPs des reculs électroniques induits par les particules du bruit de fond radioactif. La principale limitation de cette méthode provient des évènements proches de la surface des détecteurs (dus notamment aux betas) qui peuvent être confondus avec des reculs nucléaires. La solution présentée dans cette thèse est l'utilisation de détecteurs à grilles coplanaires pour le rejet des évènements de surface sur la base des signaux d'ionisation. Nous décrivons le principe de ces détecteurs, la réalisation d'un prototype et son étude : tests pratiqués avec différentes sources radioactives en laboratoire de surface puis sur le site-même de l'expérience au Laboratoire Souterrain de Modane. Les résultats expérimentaux sont analysés en détail et comparés à une modélisation approfondie des signaux attendus pour les diverses populations d'évènements. Le pouvoir de rejet des évènements gamma et des évènements de surface betas obtenu démontre la possibilité d'atteindre au moins 10-8 picobarn dans le cadre de l'expérience EDELWEISS II qui a retenu ce type de détecteur pour l'avenir.
1 :  CSNSM - Centre de Spectrométrie Nucléaire et de Spectrométrie de Masse
Physique/Astrophysique/Cosmologie et astrophysique extra-galactique
Matière noire – WIMP – bolomètre – germanium – ionisation – évènements de surface – localisation – radioactivité – détecteur à grilles coplanaires
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
theseXavierDefayFinale.pdf(36.6 MB)