679 articles – 6862 Notices  [english version]
HAL : tel-00746802, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université de Strasbourg (08/03/2012), Gilbert Duchêne (Advisor) and Didier Beaumel (Co-Advisor) (Dir.)
Évolution de la structure en couches dans les noyaux de masse moyenne : Recherche de l'orbitale 2d5/2 neutron dans le 69Ni
Mohamad Moukaddam1
Collaboration MUST2 Collaboration(s)
(08/03/2012)

La fermeture de couche de l'oscillateur harmonique à N=40 dans le 68Ni est faible et perd sa rigidité après l'enlèvement (ou l'ajout) de paires de protons. Les calculs effectués dans cette région de masse prédisent un nouvel îlot d'inversion à N=40 semblable à celui à N=20 et montrant que le placement de l'orbital neutron 2d5/2 est un ingrédient essentiel pour l'interprétation de la structure nucléaire à N≈40. La différence d'énergie 1g9/2-2d5/2 a été déterminée dans le noyau 69Ni en utilisant la réaction de transfert d'un neutron d(68Ni,p) en cinématique inverse. L'expérience réalisée au GANIL utilisait un faisceau de 68Ni à 25,14 MeV/u. Les noyaux 68Ni séparés par le spectromètre LISE3 ont ensuite interagit avec une cible de CD2 d'épaisseur 2,6 mg/cm2. Le dispositif expérimental était composé principalement des détecteurs CATS/MUST2-S1/EXOGAM couplés à une chambre d'ionisation et un scintillateur plastique. Les moments angulaires et les facteurs spectroscopiques de l'état fondamental (Jπ = 9/2+) et d'un doublet d'états (Jπ = 5/2+) autour de 2,48 MeV, associés à la population des orbitales 1g9/2 et 2d5/2, ont été obtenus après la comparaison des sections efficaces différentielles et des calculs ADWA. Les spins des états observés ont été attribués après comparaison aux calculs de modèles en couches dans un grand espace de valence. La position de l'orbitale 2d5/2 dans 69Ni a été établie pour la première fois. Nos mesures confirment l'hypothèse de la faible différence d'énergie (≈2,5 MeV) entre l'orbitale neutron 2d5/2 et l'orbitale 1g9/2 et son importance pour décrire la structure des noyaux autour de N=40.
1 :  IPHC - Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien
Physique/Physique Nucléaire Expérimentale
Structure nucléaire – Noyaux riches en neutrons – Ilôt d'inversion N=40 – calculs de modèle en couches – Réaction de transfert – Cinématique inverse.
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
Moukaddam_Mohamad_2012_ED182_Tel.pdf(11.3 MB)