598 articles – 2951 Notices  [english version]
HAL : tel-00685832, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université de Caen (07/12/2011), Jean-Pierre Wieleczko (Dir.)
Décroissance de noyaux excités produits dans les réactions 78,82Kr+40Ca à 5.5 AMeV
Guilain Ademard1
(07/12/2011)

Dans ce travail, nous étudions la désexcitation des noyaux formés dans les réactions 78,82Kr+40Ca à 5,5 AMeV. Le détecteur INDRA est utilisé pour mesurer les particules légères, les résidus d'évaporation et les fragments de numéro atomique 3 ≤ Z ≥ 28.Pour les deux réactions, les caractéristiques des fragments sont compatibles avec un processus de fission. Des oscillations dans les sections efficaces des fragments légers (6 ≤ Z ≥ 11) signalent la persistance d'effets de structure. L'amplitude des oscillations ne dépend pas de manière significative du nombre de neutrons du système. Les coïncidences entre particules légères et fragments suggèrent que ces fragments légers sont excités à des énergies inférieures aux seuils d'émission. Pour le système pauvre en neutrons, la section efficace des résidus d'évaporation est légèrement plus élevée et la composante de fission est ~ 25% plus importante. Pour les deux réactions, le modèle de l'état transitoire décrit raisonnablement la distribution de charge autour de la symétrie, mais surestime fortement les sections efficaces des fragments légers et n'explique pas les oscillations associées. La forme de la distribution de charge et les effets pair-impair sont reproduits de manière satisfaisante dans le cadre du système dinucléaire qui associe principalement les fragments lourds à la quasi-fission alors que les fragments légers seraient majoritairement peuplés par fusion. Ces modèles n'expliquent pas les distributions d'énergie cinétique. Cela indiquerait la nécessité de mieux décrire les grandes déformations subies par le système lors de la phase de séparation.
1 :  GANIL - Grand Accélérateur National d'Ions Lourds
Physique/Physique Nucléaire Expérimentale
Réaction (nucléaires) – fusion nucléaire – fission nucléaire – quasi-fission – modèles statistiques – GEMINI
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
These_ADEMARD.pdf(9.9 MB)