s'authentifier
version française rss feed
HAL : in2p3-00530281, version 1

Fiche concise  Récupérer au format
Analyse avec le logiciel ImageJ d'un lot d'images en microscopie par immunofluorecence de cellules de fibroblastes irradiées en X à l'E.S.R.F.
Chandez F., Montarou G.
Rapport de recherche (2010) 71 p. - http://hal.in2p3.fr/in2p3-00530281
Informatique/Traitement des images
Informatique/Imagerie médicale
Informatique/Bio-informatique
Sciences du Vivant/Bio-Informatique, Biologie Systémique
Analyse avec le logiciel ImageJ d'un lot d'images en microscopie par immunofluorecence de cellules de fibroblastes irradiées en X à l'E.S.R.F.
F. Chandez1, G. Montarou1
1 :  LPC - Laboratoire de Physique Corpusculaire [Clermont-Ferrand]
http://clrwww.in2p3.fr/
CNRS : UMR6533 – IN2P3 – Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand II
Campus des Cézeaux 24, avenue des Landais BP 80026 63171 Aubière Cedex
France
Le problème de radiosensibilité individuelle est plus d'actualité que jamais face à l'apparition d'une diversification des types de faisceaux et notamment l'apparition des faisceaux de particules lourdes (hadronthérapie par ions légers tels les ions carbone) pour le traitement de tumeurs cancéreuses radio-résistantes aux traitements classiques par photons. C'est dans ce cadre que le programme de recherche expérimentale ROSIRIS (RadiobiOlogie des Systèmes Intégrés pour l'optimisation des traitements utilisant des rayonnements ionisants et évaluation du RISque associé) a été initié par l'IRSN et l'INSERM. Un des objectifs de ce programme scientifique est de corréler les observables caractérisant les événements biologiques précoces aux événements physiques résultant des dépôts d'énergie des rayonnements ionisants dans les cellules. L'originalité de l'approche réside dans l'utilisation des techniques les plus récentes d'identification des cassures double-brin de l'ADN. La méthode choisie pour l'étude des cassures doubles brins est l'observation des foci H2AX en microscopie par immunofluorescence. L'immunofluorescence avec des anticorps spécifiques contre les formes phosphorylées de l'histone H2AX (gamma -H2AX) permet en effet de mettre en évidence les cassures double-brin (DSB) sous forme de spots fluorescents appelés foci. Suivant la nature et l'énergie des particules, le nombre, la taille, l'intensité lumineuse et la répartition spatiale des foci gamma H2AX est susceptible de changer. Le projet ROSIRIS a pour objectif de constituer des plateformes d'irradiation, ainsi qu'une plateforme de traitement et des analyses des images cellulaires, basée sur l'utilisation d'un microscope automatisée. Cette plateforme devrait permettre de traiter une grande quantité d'images et donc de constituer une base de données significatives permettant de tester les observables biologiques en fonctions des conditions d'irradiation. Parallèlement à ce dispositif expérimental d'acquisition d'image, il sera nécessaire de mettre au point un logiciel de traitement et d'analyse le plus indépendant possible de l'opérateur permettant une analyse automatique des données. Cette note décrit les résultats d'une première approche de ce domaine, destiné à en préciser les difficultés et les défis pour obtenir et réaliser une telle plateforme d'analyse d'image.

Rapport de recherche
2010
71 p.

PCCF RI 1004
projet ROSIRIS – logiciel ImageJ – traitement d'images – irradiation
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
Note_RI_1004.pdf(2.7 MB)