s'authentifier
version française rss feed
HAL : jpa-00208401, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Journal de Physique 37, 2 (1976) 49-54
188Hg, cas limite des noyaux critiques
C. Bourgeois, M. Bouet1, A. Caruette1, A. Ferro1, R. Foucher1, J. Fournet1, A. Höglund, L. Kotfila1, G. Landois1, C.F. Liang2, B. Merlant2, J. Obert1, A. Peghaire2, J.C. Putaux1, J.L. Sarrouy1, W. Watzig, A. Wojtasiewicz, V. Berg1
ISOCELE Collaboration(s)
(1976)

Le 18880Hg est étudié par conversion interne et émission γ (spectre direct, en coïncidences, et corrélations angulaires) à partir de la désintégration du 188 81Tl (T½ = 71 s) isotopiquement séparé en ligne à ISOCELE (Orsay). En plus d'une bande fondamentale quasi sphérique et d'une bande déformée (O+) déjà vues par ions lourds, une bande γ et une bande de parité négative 5- 7- 6- 8- 9- sont mises en évidence; des états de vibration octupolaire sont suggérés. Cet ensemble montre comment s'effectue la transition entre noyaux de forme aplatie instable et noyaux critiques (β2 γβ 3 Δ instables).
1 :  IPNO - Institut de Physique Nucléaire d'Orsay
2 :  CSNSM - Centre de Spectrométrie Nucléaire et de Spectrométrie de Masse
Physique/Articles anciens

Physique/Physique Nucléaire Expérimentale
beta ray spectra – gamma ray spectra – nuclear energy levels – nuclear shape – nuclei with 150
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
ajp-jphys_1976_37_2_49_0.pdf(950.6 KB)