s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00000933, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Joseph-Fourier - Grenoble I (04/12/2001), Heuer Daniel (Dir.)
Validation des bases de données de sections efficaces par l'utilisation d'un spectromètre à temps de ralentissement au plomb entre 0,1 eV et 30 keV. Méthodologie - Résultats
Luc Perrot1
(04/12/2001)

Les projets de réacteurs du futur permettent l'utilisation de nouveaux combustibles et montrent leur capacité a incinérer des déchets nucléaires. Ils ont redonne de l'intérêt aux sections efficaces d'un grand nombre d'éléments dans une large gamme d'énergie. Les désaccords observes entre les bases de données requièrent de nouvelles mesures dans certains cas. Les mesures complètes des sections efficaces avec une résolution élevée réclament des temps importants de faisceau et d'analyse. Cependant il est possible de déterminer un bon profil de section efficace de capture dans la région d'énergie comprise entre 0,1eV et 30keV grâce a un spectromètre a temps de ralentissement au plomb associe a un générateur de neutrons pulse. Ces mesures ont été effectuées a l'ISN de Grenoble. Le flux de neutrons est mesure avec un détecteur de fissions a l'233U et un détecteur a gaz 3He puis compare a des simulations Monte Carlo (code MCNP) très précises du dispositif expérimental utilisant différentes bases de données du plomb. Nous avons montre par cette méthodologie que nous pouvons tester la section efficace de diffusion du plomb avec une précision de l'ordre de 1,5%. Les taux de capture, mesures avec un scintillateur CeF3 couple a un photomultiplicateur, sont compares a des simulations utilisant différentes bases de données pour les échantillons. Des matériaux de référence (Au, Ag, In, Ta) ont fait l'objet de mesures, des matériaux présents dans les c?urs de réacteurs ont pu être testes: 232Th, U, 99Tc, ainsi que des matériaux de structure: W, Mo, Ni, Mn. La précision sur la validation des bases de données est de 5%. Ces tests sont enrichis par des mesures sur plusieurs épaisseurs de cible. Les accords et les désaccords des bases de données avec l'expérience sont systématiquement décrits. Enfin, pour certains éléments, une table de correction de la section efficace de capture extraite de la base de données appropriée est proposée, nous en présentons les résultats.
1 :  LPSC - Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie
Physique/Physique Nucléaire Expérimentale

Physique/Physique Nucléaire Théorique
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tel-00000933.pdf(5.3 MB)