s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00001884, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand II (04/10/2002), Jousset Jacques (Dir.)
Production de paires de Z et polarisation des W à LEP2 avec le détecteur ALEPH ou Prolégomènes à toute étude future sur les bosons de Jauge qui pourra se présenter comme exhaustive
David Fayolle1
ALEPH Collaboration(s)
(04/10/2002)

La phase LEP2, à des énergies supérieures au seuil de production des paires de W et de Z, a permis l'étude du secteur le moins contraint du Modèle Standard, le secteur des bosons de jauge.
Le travail de cette thèse, en utilisant l'ensemble des données de LEP2 enregistrées par le détecteur ALEPH; consiste en trois mesures fortes sur la validité de ce Modèle Standard :
- La mesure de la section efficace ZZ à travers les cinq canaux visibles de désintégration de la paire de Z. La faible statistique associée à la production de paires de Z en fait un processus délicat à discrimer.
- La mesure des couplages anomaux neutres dans l'état final ZZ. Ces couplages sont interdits dans le Modèle Standard et leur présence serait signe d'une Physique Nouvelle. Leur extraction utilise l'information sur la section efficace et l'angle de production du Z.
- La mesure des états de polarisation longitudinal et transverse des bosons W à travers la production W+W- dans le canal semi-leptonique. L'extraction se fait à partir de la matrice densité de spin ce qui permet d'obtenir des résultats indépendants du modèle utilisé pour décrire le phénomène.
Les résultats obtenus dans ces trois domaines de mesure ne présentent pas de déviation significative par rapport aux prédictions du Modèle Standard.
1 :  LPC - Laboratoire de Physique Corpusculaire [Clermont-Ferrand]
Physique/Physique des Hautes Energies - Expérience
ALEPH – bosons de jauge – couplages anomaux neutres – LEP2 – modèle standard – polarisation – section efficace
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tel-00001884.pdf(3 MB)