s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00004301, version 1

Fiche concise  Récupérer au format
Recherche de microlentilles gravitationnelles vers les bras spiraux de la Galaxie et spectroscopie de supernovae dans EROS II
Rahal Y. R.
Thèses. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI (18/12/2003), Perdereau Olivier (Dir.)
[oai:tel.archives-ouvertes.fr:tel-00004301] - http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00004301
Recherche de microlentilles gravitationnelles vers les bras spiraux de la Galaxie et spectroscopie de supernovae dans EROS II
Youcef Rabah Rahal1
1 :  LAL - Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire
http://www.lal.in2p3.fr/
CNRS : UMR8607 – IN2P3 – Université Paris XI - Paris Sud
Centre Scientifique d'Orsay B.P. 34 91898 ORSAY Cedex
France
Thèses
18/12/2003
Cette thèse comprend deux parties relativement distinctes. Dans la première, nous présentons l'analyse de 16 millions de courbes de lumière collectées par EROS II vers différentes longitudes dans le plan Galactique durant 7 saisons d'observation. Après avoir crée des images de référence et des courbes de lumière, nous avons recherché des effets de microlentille gravitationnelle parmi les courbes de lumière produites en appliquant une analyse discriminante, tout en calculant notre efficacité de détection sur un lot de courbes de lumière simulées. Nous avons mis en évidence 24 candidats, ce qui nous a permis de mesurer la profondeur optique vers nos cibles. La profondeur optique moyenne vers les bras spiraux est $<\tau_(GSA)> = 0.38\pm0.08$. Notre résultat est compatible avec les prédictions de modèles Galactiques tirés de la littérature, dans lesquels le bulbe central est modélisé par une barre, et favorise ceux sans matière cachée dans le disque. Outre la statistique, la principale limi tation dans notre analyse provient du fait que les distances où sont situées les étoiles cibles sont mal connues.
Dans la seconde partie, nous présentons l'analyse des données spectroscopiques, collectées durant une campagne internationale de recherche de supernovae Ia menée au printemps 1999, à laquelle EROS II a participé. Une vingtaine de supernovae Ia ont été découvertes puis suivies pendant cette campagne. Nous avons réduit les données spectroscopiques les concernant, qui consistent en une centaine de spectres au total. Nous avons developpé pour celà un programme original permettant de séparer le flux de la supernovae de celui de sa galaxie hôte. Nous avons ensuite procédé à une étude de stan dardisations sur un lot regroupant des objets de la campagne 1999 et des objets découverts antérieuement. L'étude sur ces 17 supernovae Ia a permis de confirmer l'interêt des spectres pour la standardis ation. Elle montre en particulier que la standardisation à partir de spectres est aussi efficace que celle basée sur le taux de décroissance des courbes de lumière.
This thesis comprises two relatively distinct parts. In the first, we present the analysis of 16 millions light curves collected by EROS II towards different longitudes in the Galactic plan during 7 observational seasons. After creating the reference images and the light curves, we searched for gravitational microlensing effects among the produced light curves by applying a discriminating analysis. Meanwhile, we computed our detection efficiency on simulated light curves. We found 24 candidates that enabled us to measure the optical depths towards our targets. The mean optical depth towards the spiral arms is $<\tau_(GSA)> = 0.38\pm0.08$. Our result is in agreement with the predictions of six Galactic models with a central bar, and favours those which do not contain hidden matter in the disk. Besides statistics, the main limitation in our analysis is the fact that the distances to our target stars are not well known.
In the second part, we present the analysis of spectroscopic data, collected during an international campaign to search for type Ia supernovae, conducted during the 1999 spring, and to which EROS II took part. About twenty type Ia supernovae have been discovered and followed up during that campaign. We reduced their spectroscopic data, which consist of about a hundred spectra. We have developed in that purpose an original program to separate the flux of the supernovae and its host galaxy's. We then carried out a standardisations study on a group of objects including those from Nearby99 and published data. The study performed on these 17 type Ia supernovae allowed us to confirm the interest of spectra for standardisation. It shows in particular that a standardisation from spectra is as efficient as a standradisation based on the supernovae luminosity decline rate.
Physique/Astrophysique/Cosmologie et astrophysique extra-galactique
Planète et Univers/Astrophysique

Université Pierre et Marie Curie - Paris VI
http://www.lal.in2p3.fr/presentation/bibliotheque/publications/2003/these0385.ps.gz
LAL 03-85; LAL 03-85
Français

Perdereau Olivier

Cosmologie – EROS – Microlentille gravitationnelle – Galaxie – Bras spiraux – Structure galactique – Profondeur optique – Supernova – Spectroscopie – Standardisation
Ian Bond (Rapporteur)
Bernard D'Almagne (Président)
Pierre Encrenaz (Examinateur)
Philippe Jetzer (Rapporteur)
Olivier Perdereau (Directeur de thèse)
James Rich (Examinateur)
18/12/2003
Université Pierre et Marie Curie - Paris VI
Perdereau Olivier
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tel-00004301.pdf(25 MB)
ANNEX
tel-00004301.pdf(7.3 MB)