s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00004512, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Pierre et Marie Curie - Paris VI (03/10/2003), Delabrouille Jacques (Dir.)
Analyse multi-composantes d'observations du fond diffus cosmologique
Guillaume Patanchon1
(03/10/2003)

Les anisotropies du fond diffus cosmologique (CMB) sont une mine d'informations sur la physique de l'Univers primordial. Leur spectre spatial de puissance depend des parametres cosmologiques qui caracterisent le contenu et l'evolution de l'Univers. La mesure precise de ce spectre de puissance permet de contraindre fortement les modeles, mais est rendue difficile par la presence de emissions astrophysiques d'avant-plan qui se superposent au signal primordial. Apres une presentation succinte du modele standard de la cosmologie et des differentes sources d'emission dans le domaine millimetrique, nous passons en revue les methodes de separation de composantes couramment employees au sein de la communaute. Nous developpons dans cette these des methodes ameliorees pour la separation et la caracterisation des composantes de signal et de bruit presentes dans les donnees. Tout d'abord, les methodes classiques, basees sur un modele extremement simplifie, ne permettent pas de separer efficacement certaines composantes systematiques instrumentales correlees entre les detecteurs. Nous presentons une methode de separation de composante adaptee au traitement de tels effets systematiques. Cette technique est testee sur des simulations d'observation du satellite Planck.Par ailleurs, les methodes "standard" de separation de composantes ne sont pas entierement satisfaisantes, car elles ne sont pas optimisees pour l'estimation des spectres de puissance, et elles necessitent la connaissance, a priori, des spectres electromagnetiques des composantes. Nous decrivons une nouvelle methode destimation du spectre de puissance du CMB (et des autres composantes) realisant en aveugle la separation des composantes. Cette approche est validee a l'aide de nombreuses simulations. Dans une derniere partie, nous appliquons cette methode aux donnees obtenues avec l'experience Archeops.
1 :  PCC - Physique Corpusculaire et Cosmologie - Collège de France
Physique/Astrophysique/Cosmologie et astrophysique extra-galactique
Cosmologie observationnelle - rayonnement fossile - analyse de donnees - separation des composantes - estimation spectrale.
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tel-00004512.pdf(9.4 MB)