s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00007169, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Migration - université en cours d'affectation (2004-10-14), Courty B. (Dir.)
L'électronique du détecteur de surface de l'observatoire Pierre AUGER Une approche orientée système
Stéphane Colonges1
PIERRE AUGER Collaboration(s)
(14/10/2004)

L'observatoire Pierre Auger vise à observer les évènements les plus violents de l'univers afin d'en découvrir les origines. Le premier site de cet observatoire, en cours de construction en Argentine, sera constitué de 1600 détecteurs au sol et de 4 télescopes d'observation de la fluorescence dans l'atmosphère. De par sa taille gigantesque, cet observatoire est le plus grand au monde. La présence d'eau en hiver sur une grande partie de la Pampa, et aussi, la grande surface rend l'accès difficile à la majorité des détecteurs. Les conditions difficiles d'environnement (variations thermiques, air salin et humidité) et la nécessité d'un fonctionnement permanent pendant 20 ans, imposent la recherche constante de la fiabilité à toutes les étapes du projet. Après une description nécessaire de l'ensemble de l'observatoire, ce mémoire décrit l'électronique des détecteurs de surface de l'observatoire Pierre Auger et les étapes de sa conception. La fiabilité constitue un problème prédominant de ce mémoire, en particulier en ce qui concerne :
  • La recherche de la fiabilité optimale lors de la conception
  • L'évaluation de la fiabilité et la mise en place des stratégies de maintenance
  • La gestion de production (mise en place des procédures qualité, choix de l'entreprise, dossier de fabrication...) : de la qualité de production dépend la fiabilité du produit
  • Le déverminage qui permet d'éliminer les "défauts de jeunesse"
  • La mise au point des équipements de test
  • L'étude des performances des détecteurs, sa calibration et les méthodes de sélection des évènements. La bonne connaissance du fonctionnement des détecteurs constitue d'une part une approche système intéressante et d'autre part elle permet une identification rapide des défaillances
  • L'intégration, le suivi des cartes sur le terrain et la mise en place d'un retour d'expérience. L'expertise acquise peut profiter avantageusement à de futures expériences.
1 :  PCC - Physique Corpusculaire et Cosmologie - Collège de France
Physique/Astrophysique/Cosmologie et astrophysique extra-galactique
PIERRE AUGER
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tel-00007169.pdf(7.1 MB)