s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00007717, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Joseph-Fourier - Grenoble I (22/10/2004), Urban M. (Dir.)
Détection hybride des rayons cosmiques d'ultra-hautes énergies avec l'Observatoire Pierre Auger
Nathalie Playez1
PIERRE AUGER Collaboration(s)
(22/10/2004)

Conçu pour mieux comprendre l'origine des rayons cosmiques aux ultra-hautes énergies, l'Observatoire Pierre Auger a commencé une période de prise de données devant s'étendre sur 20 années. Il pourra ainsi obtenir une statistique suffisante aux plus hautes énergies, pour déterminer l'existence ou non de la coupure GZK. Utilisant simultanément deux techniques de détection des gerbes atmosphériques, l'une au sol et l'autre par détection de la lumière de fluorescence, il devrait permettre de déterminer avec une précision sans précédent, aussi bien l'énergie de ces rayons cosmiques que leurs directions d'arrivée et leur nature. Apres une introduction sur les propriétés générales des rayons cosmiques, les modes de production aux plus hautes énergies sont présentes. Nous nous sommes ensuite attachés à un modèle particulier de production, considérant la désintégration de particules super massives reliques, le but étant de déterminer des contraintes sur les temps de vie de ces particules. Après avoir présenté les principes de détection des gerbes atmosphériques et l'Observatoire Pierre Auger, nous considérons la méthode hybride de détection : la mise en place d'une chaine de simulation et la realisation de tirs lasers hybrides ont permis de determiner les performances associées à ce type de détection ainsi que de vérifier la cohérence en temps des horloges des deux détecteurs, essentielle à la méthode utilisée. Enfin, les données de la phase de preproduction ont permis de vérifier les performances des différents types de reconstruction : par le détecteur de fluorescence seul, le detecteur au sol et par la méthode hybride. A partir de ces données, une première comparaison des énergies ainsi qu'une analyse des anisotropies ont été réalisées.
1 :  LAL - Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire
Physique/Astrophysique/Cosmologie et astrophysique extra-galactique
Rayons cosmiques – Gerbes atmosphériques – Observatoire Pierre Auger – Détection hybride – Anisotropies
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tel-00007717.pdf(77.8 MB)