s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00008952, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Paris Sud - Paris XI (26/11/2004), Blumenfeld Yorick (Dir.)
Etude de la réaction $^(22)O$(p,p') avec le détecteur MUST. Développement de l'étage CsI(TI) de l'ensemble MUST II
Emilia Becheva1
(26/11/2004)

Nous avons étudié la diffusion élastique et inélastique de protons sur le noyau $^(22)$O. La réaction a été réalisée au GANIL en cinématique inverse. Le faisceau secondaire de$ ^(22)$O d'énergie 46.6 MeV/A et d'intensité ~1000 pps bombardait une cible de (CH_2)n. Le proton de recul a été détecté dans l'ensemble silicium à pistes MUST. Les distributions angulaires des états fondamental et 2_1^+ ont été mesurées. Nous avons utilisé deux approches pour les analyser. La première approche, phénoménologique, utilise la paramétrisation de Becchetti et Greenlees et CH89 pour construire le potentiel optique d'interaction proton-noyau. Elle a fourni la valeur du paramètre de déformation de ^(22)O - Béta_(p,p)'=0.23±0.04 qui est plus basse que celle du noyau ^(20)O. Le rapport M_n/M_p=1.46±0.50 a été déduit. Dans la deuxième approche, microscopique, le potentiel optique est calculé par folding et par la méthode JLM à partir des densités et des densités de transitions HFB et QRPA respectivement. Le rapport M_n/M_p=2.5±1.0 a été obtenu. Contrairement au noyau ^(20)O, le comportement de^(22)O, rappelle celui des noyaux doublement magiques et suggère donc une forte fermeture de couche à N=14. L'étude des noyaux exotiques par réactions directes a motivé le développement et la construction d'un nouveau multi-détecteur MUST II, dédié à la détection de particules chargées légères. Dans ce travail nous avons présenté le cahier des charges de l'étage CsI(Tl) et les tests des quatre détecteurs CsI, construits par la société SCIONIX.
1 :  IPNO - Institut de Physique Nucléaire d'Orsay
Physique/Physique Nucléaire Théorique
None
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tel-00008952.pdf(7.3 MB)