s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00009062, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Sciences et Technologies - Bordeaux I (21/10/2004), Dassie D. (Dir.)
Dans le cadre du nouveau cycle de combustible $^(232)$Th/$^(233)$U, determination de la section efficace de capture radiative $^(233)$Pa(n,$\gamma$) pour des energies de neutrons comprises entre 0 et 1 MeV
Sebastien Boyer1
(21/10/2004)

Dans l'optique d'un developpement durable du nucleaire, un des themes de recherche du CNRS dicte par la loi Bataille de 1991, est l'etude d'une nouvelle filiere nucleaire utilisant un combustible a base de minerai de thorium ($^(232)$Th) ou le noyau fissile est l'$^(233)$U. Le principal interet de ce type de combustible reside dans sa particularite de produire les dechets transuraniens en beaucoup plus faible quantite que les reacteurs a eau pressurisee actuels. Cependant certaines donnees nucleaires importantes concernant cette nouvelle filiere sont tres mal connues comme par exemple celles relatives au noyau charniere protactinium 233 ($^(233)$Pa). Sa periode de 27 jours lui confere un role particulier dans le cycle mais en raison de sa trop forte activite l'etude de ce noyau releve du defi experimental. Pour contourner cette difficulte, la probabilite d'emission de rayonnements gamma dans la reaction induite par neutrons $^(233)$Pa(n,$\gamma$) entre 0 et 1 MeV d'energie neutron a ete determinee a partir de la reaction transfert $^(232)Th(^(3)He,p)^(234)Pa*$. Le dispositif de mesure permettait d'identifier la particule de sortie signant ainsi la voie de reaction tandis que des scintillateurs de type C$_(6)$D$_(6)$ permettaient la detection en coincidence des rayonnements gamma emis. La methode d'analyse des evenements gamma a necessite la ponderation des spectres de photons par des fonctions mathematiques calculees dites "fonctions de poids". leurs determinations requierent neanmoins une connaissance parfaite du comportement des scintillateurs (efficacite, fonctions de reponse) dans la geometrie choisie. Pour ce faire, une etude preliminaire a ete realisee a l'aide de sources gamma et avec des reactions induites par protons sur des noyaux legers. Les simulations utilisant le code de transport MCNP ont ete validees par des resultats experimentaux.
1 :  CENBG - Centre d'Etudes Nucléaires de Bordeaux Gradignan
Physique/Physique Nucléaire Théorique
None
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tel-00009062.pdf(5 MB)