s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00011011, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université de la Méditerranée - Aix-Marseille II (13/06/1997), Delpierre Pierre (Dir.)
Étiquetage des quarks b par un détecteur de vertex à pixels dans l'expérience ATLAS auprès du LHC
Laurent Vacavant1
(13/06/1997)

Dans ce travail, les potentialités du détecteur ATLAS pour l'identification des jets issus de quark beau sont étudiées. L'étiquetage topologique, basé sur le paramètre d'impact des traces chargées, est utilisé. Une bonne identification de ces jets sera très précieuse au LHC, en particulier durant les premières années de fonctionnement pour mettre en évidence le cas échéant un boson de Higgs d'une masse comprise entre 80 GeV/c2 et 120 GeV/c2. Pour évaluer les performances dans ce domaine, un algorithme de recherche et reconstruction des traces chargées exploitant la simulation détaillée du détecteur interne d'ATLAS a été réalisé. La recherche est initiée dans les détecteurs à pixels. L'efficacité et la qualité de reconstruction assurent une bonne discrimination entre les jets b et les autres jets. Après simulation complète et reconstruction d'événements H->bbbar, H->gg, H->uubar, H->ssbar et H->ccbar (mH = 100 GeV/c2), les réjections moyennes des jets non-b pour une efficacité d'étiqueter les jets b de 50% sont: Rg = 39+-5 Ru = 60+-9 Rs = 38+-5 Rc = 9+-1 Les résultats de l'analyse des données prises lors de tests en faisceau des premiers prototypes de matrices de détecteurs à pixels en technologie résistante aux radiations justifient les potentialités de ce type de détecteur pour la recherche de traces et la mesure précise de leur paramètre d'impact.
1 :  CPPM - Centre de Physique des Particules de Marseille
Physique/Physique des Hautes Energies - Expérience
LHC – ATLAS – recherche de traces – étiquetage – jets b – boson de Higgs – paramètre d'impact – détecteur à pixels
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tel-00011011.pdf(3.2 MB)