s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00283293, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Claude Bernard - Lyon I (30/10/2007), Aldo Deandrea (Dir.)
Gravitino dans l'Univers primordial : un modèle d'extra-dimension et de matière noire
David Gherson1
(30/10/2007)

Le contexte de ce travail peut être rattaché à la M-théorie d'Horava-Witten dans laquelle l'Univers a pu connaître une étape à 5 dimensions mais aussi aux théories de Baryogénèse via Leptogénèse qui impliquent de hautes températures de réchauffage après l'Inflation. Le modèle cosmologique étudié se situe dans le contexte d'une supergravité à 5 dimensions avec l'extra-dimension compacte de type $S1/Z_2$, où les champs de matière et de jauge vivent sur une des deux membranes localisées aux point fixes de l'orbifold et où les champs de supergravité se propagent dans l'ensemble des dimensions spatiales. En faisant l'hypothèse que la matière noire est composée de Neutralino, qui est dans notre modèle la particule supersymétrique la plus légère, nous avons montré qu'il existe des courbes de contraintes entre la taille de l'extra-dimension et la température de réchauffage de l'Univers après l'Inflation. Les contraintes proviennent, d'une part, des mesures de la quantité de Matière Noire dans l'Univers, et d'autre part, du modèle de la Nucléosynthèse Primordiale des éléments légers
1 :  IPNL - Institut de Physique Nucléaire de Lyon
Physique/Physique mathématique
Cosmologie – Supersymétrie – Extra-dimension – Supergravité – Gravitino – Neutralino – Matière noire – Nucléosynthèse primordiale
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
thesegherson.pdf(1.1 MB)