s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00283357, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand II (15/12/2006), C. Santoni, E. Todesco (Dir.)
Correlation between magnetic field quality and mechanical components of the Large Hadron Collider main dipoles
B. Bellesia1
ATLAS Collaboration(s)
(15/12/2006)

La production des dipôles supraconducteurs de la machine LHC du CERN s'est terminée en automne 2006. Les aimants fonctionnent à la température cryogénique de 1.9 K et doivent produire un champ magnétique très uniforme permettant de conduire les protons dans la machine. Le champ magnétique a été contrôlé avec beaucoup de rigueur et différentes mesures ont été réalisées pendant les différentes phases de l'assemblage des dipôles. Le but a été la découverte de défauts de production et d'assemblage qui prouvent limiter les performances des aimants. Dans le travail de thèse les effets de la variation de la géométrie des composantes mécaniques comme les câbles supraconducteur, les cales et les colliers de soutien des bobines sur l'uniformité du champ magnétique ont été étudiés. Une méthode pratique pour identifier et corriger les problèmes d'usinage a été développée et utilisée dans la phase de production. La thèse consiste en trois parties principales :
-Analyse de la production des principales composantes mécaniques des dipôles et étude de l'influence de la géométrie et des procédures d'assemblage sur la qualité du champ magnétique.
-Utilisation pratique des mesures effectuées sur les dipôles dans l'atelier d'assemblage pour résoudre les problèmes de production et comprendre le comportement de la géométrie des bobines pendant les phases d'assemblage.
-Etude théorique des composantes aléatoires des harmoniques du champ magnétique pour qualifier la production des dipôles.
1 :  LPC - Laboratoire de Physique Corpusculaire [Clermont-Ferrand]
Sciences de l'ingénieur/Autre
LHC – quality – magnetic field – main dipole
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
Bellesia_def.pdf(4.7 MB)