s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00361392, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Montpellier II - Sciences et Techniques du Languedoc (25/11/2008), Michel Capdequi-Peyranère (Dir.)
Le gravitino, candidat à la matière noire et les implications en nucléosynthèse primordiale.
Sean Bailly1
(25/11/2008)

Le modèle standard de la physique des particules a été développé dans les années 1970. Malgré de grands succès expérimentaux, il présente des problèmes qui ne peuvent être résolus qu'avec des extensions du modèle. La supersymétrie est un candidat particulièrement intéressant, qui postule simplement une symétrie supplémentaire entre bosons et fermions. En plus d'apporter des réponses dans le domaine de la physique des particules, la supersymétrie trouve des applications intéressantes en cosmologie. Elle contient des candidats possibles à la matière noire, qui représente 25\% de la densité d'énergie de l'Univers et dont la nature est inconnue. Un autre problème cosmologique intéressant est celui des problèmes du lithium dans le cadre de la nucléosynthèse primordiale décrivant la production des éléments légers dans les premières secondes de l'Univers après le Big Bang. Les abondances de lithium prévues par la théorie sont incompatibles avec les observations. J'étudie ici un scénario où une particule supersymétrique, le gravitino, est un candidat à la matière noire et la production de cette particule par désintégration d'autres particules supersymétriques permet de résoudre les problèmes du lithium.
1 :  LPTA - Laboratoire de Physique Théorique et Astroparticules
Physique/Physique des Hautes Energies - Expérience

Physique/Astrophysique/Cosmologie et astrophysique extra-galactique
matière noire – BBN – supersymétrie – mSUGRA – GMSB – gravitino – stau – neutralino – lithium
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
Bailly_These.pdf(4.4 MB)