s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00451526, version 1

Fiche concise  Récupérer au format
Etude de la structure au-delà de la stabilité via la cassure du 15B.
Leprince A.
Thèses. Université de Caen (14/12/2009), N.A. Orr (Dir.)
[oai:tel.archives-ouvertes.fr:tel-00451526] - http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00451526
Etude de la structure au-delà de la stabilité via la cassure du 15B.
A. Leprince1
1 :  LPCC - Laboratoire de Physique Corpusculaire de Caen
http://www.lpc-caen.in2p3.fr/
CNRS : UMR6534 – IN2P3 – Université de Caen Basse-Normandie – Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Caen
ENSICAEN - 6, boulevard du Marechal Juin 14050 Caen Cedex
France
Structure nucléaire
Investigation of structure beyond stability via the breakup of 15B.
Thèses
14/12/2009
Le travail de cette thèse porte sur l'étude des systèmes non liés très riches en neutrons 10,12Li et 13Be obtenus par réaction de cassure d'un faisceau de 15B à 35 MeV/nucléon. Les noyaux non liés produits ainsi ne peuvent être détectés en tant que tels, leur décroissance en fragment chargé et neutron intervenant en quelques 10−21 s. Seule une détection en coïncidence permet de reconstruire l'énergie de décroissance des systèmes. L'interprétation des spectres en énergie de décroissance a demandé le développement et l'utilisation d'un code de simulation tenant compte de l'eet du dispositif sur nos mesures et capable de générer les distributions théoriques des états s virtuels et résonants, ainsi que la construction d'un fond non corrélé. La combinaison de ces deux contributions a ensuite été comparée aux données. Cette démarche a été testée et validée pour le système bien connu d'7Heg.s.. Elle nous a, par la suite, permis de révéler la présence d'un état s virtuel de longueur de diffusion as = −10+6 −22 fm et d'un état résonant (`=1) à Er=0,5±0,15 MeV et de largeur ¡=0,25 MeV pour le 10Li, conrmant la poursuite de l'inversion des niveaux º1p1/2 et º2s1/2 déjà observée dans l'isotone moins riche en neutrons 11Be. Pour le système 12Li, la présence d'un état s virtuel de longueur de diffusion as · −3 fm a été postulée. Enn, le pic très étroit et très près du seuil dans le spectre en énergie de décroissance du 12Be+n a été identi é comme étant une conséquence du processus séquentiel 15B!14Be¤(2+)!12Be+n+n, contredisant l'existence d'un état s virtuel dans le 13Be.
The unbound neutron-rich systems 10,12Li and 13Be have been investigated via breakup of 15B at 35 MeV/nucleon. The lifetimes of such unbound nuclei are so short (10−21 s) that they cannot be detected directly. Instead, the coincident detection of the charged fragment and neutron was employed to reconstruct the decay energy of the system. The interpretation of the decay spectra required the development of simulations which took into account the effects of the experimental setup and included the generation of the lineshapes of levels (virtual states and resonances) as well as the construction of an uncorrelated background. The results of the simulations were compared to the reconstructed decay energy spectra and the method tested using the data obtained for the well known system 7Heg.s.. In the case of 10Li, the results indicate the presence of a virtual s-state with as = −10+6 −22 fm and a resonance (`=1) at Er=0,5±0,15 MeV with a width ¡=0,25 MeV. This conrms the inversion of the º1p1/2 and º2s1/2 levels observed in the less neutron-rich N=7 isotone 11Be. For 12Li, the results are consistent with an s-wave virtual state with a scattering length of as · −3 fm. Finally, a very narrow peak observed just above threshold in the 12Be+n decay energy spectrum was identied as arising from the process 15B!14Be¤(2+)!12Be+n+n, rather than a virtual s-state in 13Be.
Physique/Physique Nucléaire Théorique

Université de Caen
SIMEM
Constituants Elémentaires et Physique Théorique
LPCC T 09-04
Français

N.A. Orr
orr@lpccaen.in2p3.fr
Bertram BLANK (Rapporteur)
David LUNNEY (Rapporteur)
Jean-Antoine SCARPACI (membre invité)
Francesca GULMINELLI (membre invité)

Structure nucléaire – Spectroscopie nucléaire – Résonance – Lithium – Béryllium – Simulation par ordinateur
Nuclear structure; Nuclear spectroscopy; Resonance; Lithium; Beryllium; Computer simulation
14/12/2009
Université de Caen
SIMEM
Constituants Elémentaires et Physique Théorique
N.A. Orr
Bertram BLANK (Rapporteur)
David LUNNEY (Rapporteur)
Jean-Antoine SCARPACI (membre invité)
Francesca GULMINELLI (membre invité)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
these.pdf(9.6 MB)