s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00459702, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Joseph-Fourier - Grenoble I (26/01/1994), Serge Kox (Dir.)
Polarimètre tensoriel à deutons de recul de 175 à 500 MeV. Mise en oeuvre et premières mesures.
J.S. Real1
(26/01/1994)

Les mesures de polarisation permettent d'obtenir un jeu d'observables indépendantes et d'accéder, grâce à des termes d'interférence, aux faibles contributions de l'interaction. Dans ce cadre, le deuton est particulièrement intéressant puisque c'est le seul état lié du système NN ce qui en fait un noyau privilégié pour l'étude de l'interaction entre deux nucléons à courte portée. De plus, son isospin nul en fait une excellente sonde isoscalaire, et son spin 1 permet la mesure d'observables de polarisation tensorielles. Le polarimètre POLDER constitue le premier et l'unique polarimètre permettant de mesurer la polarisation tensorielle des deutons d'énergie cinétique comprise entre 175 et 500 MeV. Après un exposé du formalisme de polarisation, cette thèse décrit l'ensemble de détection et la réaction d'échange de charge H(d,pp)n sur laquelle est basé le polarimètre. Les résultats de la calibration ont permis de déterminer les pouvoirs d'analyse et les figures de mérite du polarimètre, et sont présentés en détail. Une première expérience de mesure de polarisation a été réalisée dans les diffusions de deutons sur le Calcium 40 et le Carbone 12. Elles ont permis de déterminer, pour la première fois, la signature des transitions de spin isoscalaires sur le niveau 12,7 MeV du Carbone 12 à partir d'observables tensorielles. Enfin une description succincte de l'utilisation de POLDER dans l'étude de la réaction H(p,d)pion et la diffusion élastique électron-deuton montre les perspectives ouvertes par la mise en œuvre de ce dispositif.
1 :  LPSC - Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie
Physique/Physique Nucléaire Théorique
polarimètre – deuton – pouvoir d'analyse – tensoriel – vectoriel – polarisation
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
these.pdf(1.3 MB)