s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00480505, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université de Savoie (2010-03-22), Jean-Pierre LEES (Pr.)
Le Calorimètre Électromagnétique d'ATLAS, Recherche d'une Nouvelle Physique au LHC
Remi Lafaye1
ATLAS Collaboration(s)
(22/03/2010)

ATLAS, une des quatre expériences opérant auprès du Grand Collisionneur de Hadrons, est conçue pour découvrir la pièce manquante du Modèle Standard de la physique des particules, le boson de Higgs et pour rechercher des signes d'une nouvelle physique à l'échelle du Teraélectron-volt. Le calorimètre électromagnétique, un des sous-système majeur d'ATLAS, utilise une technologie argon liquide avec une géométrie en accordéon. Ce détecteur fut testé, pendant la phase de construction, lors d'une série de tests en faisceaux, puis, après son installation, à l'aide de muons cosmiques. Les performances du calorimètre, telles que résolution en énergie, linéarité et uniformité, furent étudiées. Si une nouvelle physique est découverte au LHC, l'étape suivante sera de mettre en évidence les propriétés de la théorie sous-jacente. A partir de l'exemple du lagrangien supersymétrique à l'échelle du TeV, nous montrerons comment, grâce au programme SFitter, il est possible d'étudier un espace de vraisemblance de grande dimension et d'extraire les valeurs des paramètres de la théorie ainsi que leur domaine de vraisemblance. Nous discuterons en particulier la présence de maximums secondaires et les corrélations entre paramètres.
1 :  LAPP - Laboratoire d'Annecy le Vieux de Physique des Particules
Physique/Physique des Hautes Energies - Expérience
LHC – ATLAS – calorimètre – argon liquide – SFitter – supersymétrie
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
habilitation.pdf(2.5 MB)
ANNEX
habilitation.pptx(4.5 MB)