s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00557105, version 1

Fiche concise  Récupérer au format
Étude du noyau d'9He via la réaction de transfert d(8He, p) à 15.4 MeV/nucléon
Al Kalanee T.
Thèses. Université de Caen (17/12/2010), Nigel ORR (Dir.)
[oai:tel.archives-ouvertes.fr:tel-00557105] - http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00557105
Étude du noyau d'9He via la réaction de transfert d(8He, p) à 15.4 MeV/nucléon
T. Al Kalanee1, 2
1 :  LPCC - Laboratoire de Physique Corpusculaire de Caen
http://www.lpc-caen.in2p3.fr/
CNRS : UMR6534 – IN2P3 – Université de Caen Basse-Normandie – Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Caen
ENSICAEN - 6, boulevard du Marechal Juin 14050 Caen Cedex
France
2 :  GANIL - Grand Accélérateur National d'Ions Lourds
http://www.ganil-spiral2.eu
CNRS : UPR3266 – IN2P3 – CEA : DSM/GANIL
Bvd Henri Becquerel - BP 55027 - 14076 CAEN CEDEX 5
France
Study of 9He nucleus via the transfer reaction d(8He, p) at 15.4 MeV/nucleon.
Thèses
17/12/2010
L'étude des noyaux légers riches en neutrons à la limite de la stabilité et au-delà suscite un intérêt marqué depuis quelques années car elle offre des tests approfondis de notre compréhension de la structure nucléaire. Expérimentalement, la disponibilité récente de faisceaux radioactifs avec des intensités suffisantes et le développement de nouveaux systèmes de détection de grande acceptance ont permis de sonder la structure de ces noyaux. Cette thèse porte sur l'étude de la structure de l'9He, système N = 7 non lié, via la réaction de transfert d'un neutron d(8He, p)9He avec l'aide d'un faisceau SPIRAL1. L'objectif principal de l'expérience était de clarifier la structure des états à basse énergie d'excitation de l'9He, en particulier l'inversion de parité possible de l'état fondamental. L'expérience a été une des premières à utiliser le nouvel ensemble de détection MUST2. Les statistiques relativement faibles dans la région du seuil d'émission de neutron et les divers fonds physiques, ne permettent pas de conclusion définitive concernant la nature de l'état de plus basse énergie. Des états à des énergies d'excitation plus élevées ont été identifiés. Une comparaison entre les distributions angulaires pour chacune des résonances avec des calculs DWBA et CRC a été effectuée. Les facteurs spectroscopiques ont été estimées pour chaque spin possible.
The study of the light neutron-rich nuclei at the limits of stability and beyond is an area of considerable interest as it affords an extreme test of our understanding of nuclear structure. Experimentally, the recent availability of radioactive beams with significant intensities and the development of new high acceptance detection systems have permitted such systems to be explored. This thesis deals with a study of the structure of the unbound N=7 system 9He via the single-neutron transfer reaction d(8He, p)9He at the SPIRAL1 facility. The principal goal of the experiment was to clarify the low-lying level structure of 9He, in particular the possible parity inversion of the ground state. The experiment was one of the first to employ the new MUST2 Si array. Owing to the relatively low statistics in the region of threshold and various backgrounds, no definitive conclusion could be drawn regarding the character of the lowest lying state. Higher lying states were identified. Comparison is made with the angular distributions derived for each of the resonances and DWBA and CRC calculations. For each of the possible spin assignments, spectroscopic factors have been estimated.
Physique/Physique Nucléaire Théorique

Université de Caen
SIMEM
Constituants élémentaires, Physique Théorique
LPCC T 10-02
Français

Nigel ORR
orr@lpccaen.in2p3.fr
Didier Beaumel (Rapporteur)
Riccardo Raabe Professeur (Rapporteur)
Francesca Gulminelli (Invitée)
David Lunney (Invité)
Patricia Roussel-Chomaz (Co-directrice de thèse)

Structure nucléaire – Réactions directes – Réaction de transfert – État virtuel – Inversion de parité – Résonance – MUST2
Nuclear structure ; Direct reactions ; Transfer reaction ; Virtual state ; Parity inversion Resonance ; MUST2
17/12/2010
Université de Caen
SIMEM
Constituants élémentaires, Physique Théorique
Nigel ORR
Didier Beaumel (Rapporteur)
Riccardo Raabe Professeur (Rapporteur)
Francesca Gulminelli (Invitée)
David Lunney (Invité)
Patricia Roussel-Chomaz (Co-directrice de thèse)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
These_T_ALKALANEE.pdf(4.9 MB)