s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00626463, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Paris Sud - Paris XI (13/12/2010), Georgi Georgiev, Georges Audi (Dir.)
Measurement of the magnetic moment of the 2+ state of 72Zn via extension of the high-velocity transient-field method
Enrico Fiori1
(13/12/2010)

Les moments magnétiques peuvent donner des détails sur la structure nucléaire et sur la composition de la fonction d'onde du noyau, tout spécialement si le caractère de particule indépendante du noyau est prépondérant. Pour cette raison, le moment magnétique du premier état excité du noyau radioactif riche en neutrons 72Zn a été mesuré au Grand Accélérateur National d'Ions Lourds (GANIL, Caen, France). Le résultat de l'expérience a confirmé les prédictions du modèle en couches, même si l'incertitude sur la mesure ne pouvait pas contraindre fortement les modèles. La mesure a été effectuée en utilisant la technique du champ transitoire (TF) et les noyaux d'intérêt ont été produits par fragmentation. Avant cette expérience, la technique TF à haute vitesse n'avait été utilisée qu'avec des projectiles allant jusqu'à Z=24. Ce fut donc la première fois qu'un moment magnétique d'un ion lourd avec Z >24 avait été mesurée à cette vitesse. Afin de développer la technique et de recueillir des informations sur l'interaction hyperfine qui agit entre les électrons et les noyaux polarisés, deux expériences ont été menées au Laboratorio Nationale del Sud (LNS, Catane, Italie). Dans cette thèse, je présenterai le développement de la technique TF à haute vitesse pour les expériences g(2+;72 Zn) et BTF (Kr, Ge). L'analyse des résultats et leur interprétation seront ensuite discutées.
1 :  CSNSM - Centre de Spectrométrie Nucléaire et de Spectrométrie de Masse
Physique/Physique Nucléaire Théorique
exotic nuclides – magnetic moments – transient fields – hyperfine structure
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
Fiori_Thesis.pdf(3.2 MB)