s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00658194, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université de la Méditerranée - Aix-Marseille II (14/10/2011), Emmanuel Monnier (Dir.)
Système haute-tension du calorimètre à argon liquide du détecteur ATLAS: mise en œuvre, optimisation, et mesure de luminosité du LHC
Samir. S. Arfaoui1
(14/10/2011)

Les principaux objectifs du programme scientifique de l'experience ATLAS sont l'observation ou l'exclusion de physique au-delà du Modèle Standard, ainsi que la mesure de sections efficaces de production de processus du Modèle Standard. Pour ce faire, il est important de mesurer la luminosité au point d'interaction avec une grande précision. Dans l'experience ATLAS, la luminosité est extraite à l'aide de plusieurs détecteurs possédant des efficacités et acceptances géométriques variées. Différentes méthodes, telles que le comptage inclusif (ou en coïncidence) d'événements, ainsi que des mesures de courants intégrés provenant des calorimètres, sont calibrées et comparées afin d'assurer une détermination précise de la luminosité. Afin de permettre une comparaison additionelle et un meilleur contrôle sur les incertitudes systématiques liées à la détermination de la luminosité, une mesure indépendante utilisant le compartiment avant du calorimètre électromagnétique, basé sur la mesure du courant de son système haute-tension, a été développée. Ce document décrit comment la mise en route dud système haute-tension du calorimètre à argon liquide du détecteur ATLAS, ainsi que son application à une mesure de luminosité.
1 :  CPPM - Centre de Physique des Particules de Marseille
Physique/Physique/Instrumentations et Détecteurs
Calorimétrie – Luminosité – Système haute-tension
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
These_Samir-Arfaoui-1.pdf(15.9 MB)