s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00662272, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Paris Sud - Paris XI (21/10/2011), Bruno Espagnon (Dir.)
Etude des J/psi dans le canal dimuon du spectromètre de l'expérience ALICE auprès du LHC dans les collisions proton+proton à sqrt(s) = 7 TeV
Bruno Boyer1
(21/10/2011)

La densité epsilon0 de la matière nucléaire ordinaire est de l'ordre de 0,17 GeV/fm^3 . Lorsqu' elle atteint une densité comprise entre 5 à 10 epsilon0 ou une température comprise entre 150 à 200 MeV, une transition de phase, prédite par la ChromoDynamique Quantique sur réseau, vers un nouvel état de la matière se produit. Cet état dans lequel les quarks et les gluons sont déconfinés et peuvent se mouvoir librement est appelé Plasma de Quarks et de Gluons (PQG). Les collisions d'ions lourds ultra-relativistes au Large Hadron Collider (LHC) permettront de recréer les conditions de formation d'un tel état. L'étude du PQG au LHC se fera essentiellement avec l'expérience ALICE (A Large Ion Collider Experiment) dont le spectromètre à muons est conçu pour observer dans le canal muonique, sur un domaine de pseudo-rapidité -4 < eta < -2.5, la suppression des résonances lourdes (J/psi,Upsilon) par écrantage de couleur à travers leurs décroissance en muons.La première partie de ce travail porte sur les corrections d'acceptance et d'efficacité qui sont indispensables pour les analyses de physique. Cette étude a montré que le processus de correction est indépendant des distributions choisies.La seconde partie de cette thèse porte sur l'analyse du J/psi dans les collisions proton+proton à sqrt(s) = 7 TeV.
1 :  IPNO - Institut de Physique Nucléaire d'Orsay
Physique/Matière Condensée/Autre
PQG – ALICE – J/psi – Déconfinement – Spectromètre à muons – Saveurs lourdes – Physique hadronique – LHC – Écrantage de couleurs
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
VD2_BOYER_BRUNO_21102011.pdf(9.6 MB)