s'authentifier
version française rss feed
HAL : tel-00670293, version 1

Fiche concise  Récupérer au format
Fragmentation des Quarks et Formation des Hadrons dans la Matière Nucléaire
Dupré R.
Thèses. Université Claude Bernard - Lyon I (09/11/2011), Guy Chanfray et Kawtar Hafidi (Dir.)
[oai:tel.archives-ouvertes.fr:tel-00670293] - http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00670293
Fragmentation des Quarks et Formation des Hadrons dans la Matière Nucléaire
Raphaël Dupré1
1 :  IPNL - Institut de Physique Nucléaire de Lyon
http://www.ipnl.in2p3.fr/
CNRS : UMR5822 – IN2P3 – Université Claude Bernard - Lyon I (UCBL)
France
Quark Fragmentation and Hadron Formation in Nuclear Matter
Thèses
09/11/2011
The hadron formation is, in the framework of the quantum chromodynamics theory (QCD), a non-perturbative process; this characteristic leads to important theoretical challenges. This is why experimental measurements of fragmentation in nuclei are a necessity in order to obtain substantial progress in our understanding of the mechanisms of hadron formation. The thesis begins with the introduction of theoretical background, followed by an overview of theoretical models. The thesis continues with the analysis of Jefferson Lab data obtained with a 5 GeV electron beam incident on various targets ($^2$H, C, Al, Fe, Sn and Pb).The reaction products are measured with the CLAS spectrometer of Hall B. The main results are: (a) multi-dimensional analysis of the measured observables, which permits a better confrontation with theoretical models and the extraction of temporal information on fragmentation, and (b) the observation of a non linear hadronic attenuation as a function of the target's nuclear radius. The PyQM event generator, developed to reproduce the data from the HERMES collaboration, is also presented. The results are ambivalent, the theoretical basis used does not seem to apply to the studied case, however, some characteristics of the data are reproduced allowing to understand their origin, which is sometimes unexpected. Finally, the possibilities for future experiments, at Jefferson Lab and at an Electron-Ion Collider (EIC), are explored.
La formation des hadrons est, dans le cadre de la théorie quantique de couleur (QCD), un processus non-perturbatif ; cette caractéristique entraîne d'importantes difficultés théoriques. C'est pourquoi, les mesures expérimentales de fragmentation dans différents noyaux sont une nécessité afin d'obtenir des progrès tangibles dans la compréhension des mécanismes de formation des hadrons. La thèse commence par les bases théoriques nécessaires à une telle approche, suivies des principaux modèles qui lui sont associés. La thèse se poursuit par l'analyse de données de Jefferson Lab obtenues à l'aide d'un faisceau d'électrons de 5 GeV incident sur différentes cibles ($^2$H, C, Al, Fe, Sn et Pb). Les produits de la réaction sont mesurés avec le spectromètre CLAS. Les principaux résultats de cette expérience sont : (a) l'analyse multidimensionnelle des observables mesurées, qui permet une meilleure confrontation avec les modèles théoriques et l'extraction d'informations temporelles sur la fragmentation, et (b) l'observation d'une atténuation hadronique non-linéaire en fonction du rayon du noyau cible. Dans une partie plus théorique, le générateur d'événements PyQM, développé dans le but de reproduire les données de la collaboration HERMES, est présenté. Les résultats sont mitigés, en effet la base théorique utilisée ne semble pas s'appliquer au cas étudié, néanmoins certaines caractéristiques des données sont reproduites permettant de comprendre leurs origines parfois inattendues. Enfin, les possibilités d'expériences futures, à Jefferson Lab et dans un collisionneur ion-électron (EIC), sont explorées.
Physique/Physique Nucléaire Expérimentale

Université Claude Bernard - Lyon I
Physique et Astrophysique
Physique Nucléaire
LYCEN - T 2011-21
Anglais

Guy Chanfray et Kawtar Hafidi
g.chanfray@ipnl.in2p3.fr
J.-Y. Grossiord (président du jury)
W. Brooks (rapporteur)
M. Guidal (rapporteur)
F. Arleo (examinateur)

Fragmentation – hadronisation – QCD – Jefferson Lab – CLAS – noyau – Monte-Carlo – perte d'énergie des quarks – collisionneur électron-ion – EIC
Fragmentation ; hadronization ; QCD ; Jefferson Lab ; CLAS ; nuclei ; Monte-Carlo ; quark energy loss ; Electron-Ion Collider ; EIC
09/11/2011
Université Claude Bernard - Lyon I
Physique et Astrophysique
Physique Nucléaire
Guy Chanfray et Kawtar Hafidi
J.-Y. Grossiord (président du jury)
W. Brooks (rapporteur)
M. Guidal (rapporteur)
F. Arleo (examinateur)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
Thesis.pdf(5.5 MB)