1022 articles – 5296 Notices  [english version]
HAL : tel-00392739, version 2

Fiche détaillée  Récupérer au format
Faculté des Sciences Ben M'sick de Casablanca (16/07/2008), Said Ouaskit (Dir.)
Versions disponibles :
Simulation de la dissociation d'agrégats d'hydrogène
Hn+ (5 ≤ n ≤ 39) induite par collision avec un atome d'hélium à haute vitesse (V > VBohr).
Khalid Samraoui1
IPNL-IPM (Lyon-France) & LPMC-FSBM (Casablanca-Maroc) Collaboration(s)
(16/07/2008)

La fragmentation d'agrégats atomique et moléculaire suite à un dépôt d'énergie représente un intérêt fondamental pour la physique d'interaction particule-matière ou rayonnement-matière. Des expériences réalisées à l'Institut de Physique Nucléaire de Lyon ont montré que cette fragmentation se fait selon plusieurs canaux, incluant l'évaporation, la dissociation ou la multifragmentation. Ces différents canaux mettent en jeu plusieurs mécanismes selon le degré d'excitation ou d'ionisation ou de multi-ionisation, qui révèlent un caractère individuel (Excitation rotationnelle ou vibrationnelle des constituants de l'agrégat) ou un caractère collectif tel que la réactivité intramoléculaire.

Dans cette thèse, nous avons élaboré et développé un code de simulation Monte Carlo dans le but d'étudier ces différents canaux et mécanismes de dissociation des agrégats H3+(H2)m (1 ≤ m ≤ 18) par impact d'atomes d'hélium à une énergie de 60 keV/uma. Cette simulation est basée au préalable sur la connaissance des structures géométriques des agrégats et des sections efficaces de dissociation individuelle des constituants H3+ et H2.
L'interaction est étudiée dans le centre de masse de l'agrégat grâce à une approche par cinématique inverse.
Les résultats obtenus permettent de remonter aux sections efficaces totales de dissociation ainsi qu'aux sections efficaces partielles de quelques canaux tels que : La capture électronique, la simple ionisation et la multi-ionisation.

Cette simulation peut aussi servir à l'étude de l'évaporation et de la multifragmentation en incluant des routines tenant compte de ces phénomènes.
1 :  IPNL - Institut de Physique Nucléaire de Lyon
Physique/Physique
Agrégat d'hydrogène – Collision atome-agrégat – Collision à haute vitesse – Simulation Monte Carlo – Dissociation – Ionisation – Multi-ionisation – changement de charge – Fragmentation – Evaporation – Reactivité – Biomolécule.
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
K-Samraoui-ThA_se.pdf(6.7 MB)