764 articles – 7606 Notices  [english version]
HAL : jpa-00216362, version 1

Fiche concise  Récupérer au format
DISCUSSION DU MÉCANISME DES RÉACTIONS DE TRANSFERT TRÈS INÉLASTIQUE
Bimbot R.
Dans Journal de Physique Colloques - Colloquium on Nuclear Surface, Dijon : France (1975) - http://hal.archives-ouvertes.fr/jpa-00216362
Physique/Articles anciens
Physique/Physique Nucléaire Expérimentale
DISCUSSION DU MÉCANISME DES RÉACTIONS DE TRANSFERT TRÈS INÉLASTIQUE
R. Bimbot1
1 :  IPNO - Institut de Physique Nucléaire d'Orsay
http://ipnweb.in2p3.fr
CNRS : UMR8608 – IN2P3 – Université Paris XI - Paris Sud
IPN - 15, rue Georges Clemenceau - 91406 ORSAY CEDEX
France
Sous ce terme sont englobées les réactions qui mettent en jeu des échanges importants de matière et d'énergie, sans aboutir à la fusion complète des partenaires. Lorsque le projectile utilisé est relativement léger (A < 40), on observe des réactions de transfert très inélastique dont les distributions angulaires dans le système du centre de masse correspondent à un produit léger émis préférentiellement vers l'avant, et pour des projectiles plus lourds, des réactions dites de quasi-fission dont les distributions angulaires présentent un maximum proche de l'angle d'effleurement. Les modèles théoriques utilisés pour rendre compte de ces réactions supposent l'intervention de forces de frottement (viscosité) entre les noyaux. Ces forces sont responsables des grandes pertes d'énergie cinétique observées. Le transfert de matière est traité comme un processus de diffusion en utilisant les équations de transfert issues de la mécanique statistique.
Français
1975

Journal de Physique Colloques
Journal de Physique Colloques
non spécifiée
Communications avec actes
1975
36
C5
C5-53-C5-57

Colloquium on Nuclear Surface
1975
Dijon
France

Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
ajp-jphyscol197536C507.pdf(1.1 MB)