759 articles – 7539 Notices  [english version]
HAL : tel-00359266, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Paris Sud - Paris XI (16/09/2008), Jean-Antoine Scarpaci (Dir.)
Influence des corrélations entre les nucléons sur les réactions de cassure nucléaire : aspects théorique et expérimentaux
Marlene Assié1
(16/09/2008)

La cassure nucléaire en tant qu'outil pour sonder les corrélations entre les nucléons du noyau a été étudiée d'un point de vue théorique et expérimental.
Une théorie, appelée Time Dependant Density Matrix (TDDMP), basée sur une approche de champ moyen et prenant en compte les corrélations à deux corps a été développée. Elle permet de décrire l'évolution dynamique d'un noyau corrélé, notamment pour le mécanisme de cassure nucléaire. Cette étude montre que les distributions en angle relatif des nucléons émis sont très différentes pour des corrélations initiales différentes : deux nucléons dans une configuration spatiale proche donnent lieu à une émission de neutrons avec un petit angle relatif, alors qu'une configuration où les nucléons sont éloignés conduit à de grands angles relatifs.
L'6He, noyau borroméen, présente de fortes corrélations entre les deux neutrons de son halo. Deux configurations dominantes sont prédites pour l'état fondamental de ce noyau : la configuration di-neutron (où les deux neutrons sont proches) et la configuration cigare (où les deux neutrons sont de part et d'autre du coeur).
La cassure nucléaire de l'6He sur cible de 208Pb a été réalisée au GANIL avec un faisceau SPIRAL : les noyaux d'4He issus de la cassure étaient détectés à l'aide d'un Silicium à pistes couplé à un Silicium-Lithium, et les neutrons à l'aide des détecteurs EDEN et du mur à Neutrons (Neutron Wall) afin d'avoir une large couverture angulaire.
Les fonctions de corrélation extraites des données montrent la présence de fortes corrélations à petit angle relatif mais aussi à grand relatif, qui peuvent être attribuées respectivement à la configuration di-neutron et à la configuration cigare. L'état fondamental de l'6He serait donc constitué par une superposition de ces deux configurations.
1 :  IPNO - Institut de Physique Nucléaire d'Orsay
Physique/Physique Nucléaire Théorique
6He – correlation – halo – borroméen – cigare – di-neutron – cassure nucléaire – champ moyen – appariement – TDHF – TDDM – Neutron Wall – EDEN
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
These_novembre08.pdf(9 MB)