761 articles – 7591 Notices  [english version]
HAL : tel-00684544, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Paris Sud - Paris XI (27/02/2012), Didier Beaumel (Dir.)
Etude du noyau très riche en neutrons 10He par réaction de transfert d'un proton 11Li(d,3He)
Adrien Matta1
(27/02/2012)

La physique à la drip-line offre l'opportunité d'étudier les noyaux à la limite du paysage couvert par la physique nucléaire, où l'addition de nouveaux protons et neutrons ne peut plus être supportée. A l'approche de la drip-line, la structure même des noyaux se trouve modifiée par rapport aux plus stables. Les fermetures de couches classiques disparaissent et de nouveaux phénomènes surgissent, tels que la clusterisation et les halos. Dans ce travail, nous avons revisité la spectroscopie du noyau non-lié 10He par l'intermédiaire d'une réaction de transfert d'un proton 11Li(d,3He) à 50 AMeV étudiée par la méthode de masse manquante. Pour ce faire, nous avons utilisé le détecteur MUST2 sur la ligne RIPS du RIKEN Nishina center. La partie expérimentale de ce travail repose sur un dispositif novateur utilisant des détecteurs de silicium très fins. Pour la première fois, la mise en oeuvre de ces derniers en conjonction avec des détecteurs sensibles en position de haute granularité a été démontrée. L'approche par réaction de transfert conduit à des résultats très clairs sur la position du premier état résonant du 10He, trouvé dans ce travail à 1.4(3) MeV, en accord avec la plupart des précédents travaux expérimentaux. L'obtention pour la première fois d'un facteur spectroscopique permet de nous renseigner sur la nature du recouvrement <10He|11Li>, trouvé égale à 0.13(6).
1 :  IPNO - Institut de Physique Nucléaire d'Orsay
Physique/Matière Condensée/Autre
Nuclear Structure – Exotic beam – Transfer reaction – MUST2 – 10He – Unbound nuclei
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
VD2_MATTA_ADRIEN_27022012.pdf(26.6 MB)
ANNEX
VD2_Annexe_MATTA_ADRIEN_27022012.pdf(2.6 MB)