781 articles – 3089 Notices  [english version]
HAL : tel-00003062, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université de Savoie (16/04/1999), Pietrzyk Bolek (Dir.)
Mesure des corrélations de Bose-Einstein dans les désintegrations de paires de bosons W avec le détecteur Aleph au LEP
Franck Martin1
ALEPH Collaboration(s)
(16/04/1999)

La mesure de la masse du boson W est un des enjeux majeurs de LEP2. Dans le canal
W+ W- -> q1 q2bar q3 q4bar, une erreur systématique importante provient des corrélations de
Bose-Einstein, pouvant induire une fragmentation non indépendante des deux W.


Cette thèse porte sur la mesure des corrélations de Bose-Einstein dans les désintégrations
de paires de bosons W. Nous nous attacherons notamment à la mesure de
telles corrélations entre pions issus de W différents.


La théorie du modèle standard et la description de l'expérience ALEPH feront
l'objet des deux premiers chapitres. Le travail d'analyse comporte la mise au point
d'une sélection d'événements W+ W- -> q1 q2bar l nu_l, quand le lepton est un muon ou un
électron, présentée au chapitre trois. La sélection des événements W+ W- -> q1 q2bar q3 q4bar
et W+ W- -> q1 q2bar tau nu seront également décrites dans cette partie. Les différents
modèles phénoménologiques simulant les corrélations de Bose-Einstein sont introduits
au chapitre quatre, en même temps que leur ajustement sur les données d'ALEPH
enregistrées à $\sqrt(s)$ = 91 GeV. Les prédictions de ces modèles sont ensuite comparées
aux résultats obtenus dans les désintégrations W+ W- observées à des énergies de
collisions de 172, 183 et 189 GeV. L'hypothèse de corrélations entre pions issus de
W différents dans le canal W+ W- -> q1 q2bar q3 q4bar est défavorisée à hauteur de 2.7
écarts standard.
1 :  LAPP - Laboratoire d'Annecy le Vieux de Physique des Particules
Physique/Physique des Hautes Energies - Expérience
Corrélations de Bose-Einstein – boson W – boson Z – LEP – ALEPH
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tel-00003062.pdf(4.8 MB)