782 articles – 3139 Notices  [english version]
HAL : tel-00673341, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université de Grenoble (09/12/2011), Isabelle Wingerter-Seez; Nicolas Berger (Dir.)
Versions disponibles :
Recherche de technicouleur avec l'expérience ATLAS. Développement d'outils et étude des performances du calorimètre à argon liquide.
Louis Helary1
ATLAS Collaboration(s)
(09/12/2011)

En 2011, le LHC a fourni près de 5 fb−1 de données aux expériences. Ces données ont été utilisées pour comprendre plus avant les détecteurs, leurs performances et effectuer des analyses de physique. Cette thèse est organisée en cinq chapitres. Le premier est une introduction théorique au Modèle Standard et à une de ses extensions possible : la TechniCouleur. Le deuxième chapitre donne un bref aperçu de l'accélérateur LHC et de l'expérience ATLAS. Dans le troisième chapitre, l'un des principaux sous-système de l'expérience ATLAS est présenté : le calorimètre à argon liquide. L'algorithme de contrôle de l'acquisition et de la qualité des données que j'ai développé au cours de ma thèse est également présenté. Le quatrième chapitre présente une étude des performances de la reconstruction des jets basée sur l'ensemble des données acquises en 2010. Cette étude a montré qu'en 2010, la résolution en énergie des jets dans le Monte-Carlo a été sous-estimée d'un facteur relatif d'environ 10% par rapport aux données. Cette étude a été ensuite reconduite pour évaluer l'impact de la réduction de la HV dans des zones du calorimètre sur la résolution en énergie des jets. Cet impact a été jugée négligeable. Pour des jets produits avec une rapidité |y| < 0.8, l'augmentation de la résolution en énergie due à la réduction de la HV, est évaluée à moins de 3 % pour un jet de pT = 30 GeV jet, et moins de 0,1 % pour un jet de pT = 500 GeV. Enfin, le dernier chapitre de cette thèse présente une étude de l'état final Wgamma. La contribution des différents processus du MS participant à cet état final a été estimée à partir du Monte Carlo et des données. Une recherche de résonances étroites a ensuite été effectuée en utilisant la distribution M(W,gamma) dans un intervalle [220,440] GeV, mais aucun écart significatif des prédictions du MS n'a été observé. Cette étude a permis de fixer des limites sur la production de particules TC correspondant à M(a_{T}) > 265 GeV ou M(\rho_{T}) > 243 GeV.
1 :  LAPP - Laboratoire d'Annecy le Vieux de Physique des Particules
ATLAS
Physique/Physique des Hautes Energies - Expérience
LHC – ATLAS – calorimètre à argon liquide – contrôle de la qualité des données – Haute Tension – résolution en énergie des jets – technicouleur – di-boson – Wgamma
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
WebVersion.pdf(11.8 MB)
ANNEX
SoutenanceThese.odp(14.3 MB)