298 articles – 2320 Notices  [english version]
HAL : pastel-00617514, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Ecole Polytechnique X (12/07/2011), Claude Charlot ; Yves Sirois (Dir.)
Mesure des électrons et recherche de bosons de Higgs en canaux multi-leptons avec l'expérience CMS au LHC
Clémentine Broutin1
(12/07/2011)

Cette thèse présente le travail de trois ans effectué dans l'expérience CMS, dans le contexte des premières collisions du LHC. L'étude porte en particulier sur les électrons, objets essentiels pour les analyses de recherche en canaux multi-leptons, notamment l'analyse H → ZZ(∗) → 4ℓ. Durant les premiers mois de collisions, nous avons pris part à la validation des données enregistrées par le calorimètre électromagnétique. Nous avons mesuré l'efficacité du système de déclenchement de niveau 1 en électrons et photons tout au long de l'année 2010. L'efficacité sur le plateau est de 99.6 % (resp. 98.5 %) pour des électrons dans le tonneau (resp. dans les bouchons) du calorimètre. En vue d'optimiser le potentiel de découverte, nous avons mis au point un nouvel algorithme de mesure de la charge des électrons. Dans CMS, celle-ci est affectée par la grande quantité de matière présente dans le trajectographe. Les performances de cet algorithme ont été mesurées sur les données enregistrées en 2010, sur des électrons issus de désintégrations de bosons Z, passant une sélection standard. La probabilité d'erreur est de 1.06 % (0.19 % après une sélection spécifique), en accord avec la simulation. L'analyse de physique effectuée dans cette thèse porte sur la recherche de bosons de Higgs doublement chargés, dans leurs désintégrations en paires de leptons. Avec les données enregistrées en 2010, un événement de bruit de fond est attendu à la fin de la sélection, pour un nombre d'événements de signal qui dépend de l'hypothèse de masse et du modèle considéré. Un événement est observé dans les données, en accord avec le bruit de fond attendu, ce qui permet d'exclure ce signal sur des domaines de masse plus larges que précédemment : la limite varie de 122 GeV à 176 GeV en fonction du modèle.
1 :  LLR - Laboratoire Leprince-Ringuet
Physique/Physique des Hautes Energies - Expérience
particules – higgs – LHC – CMS – CERN
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
these_cbroutin2.pdf(23.1 MB)