723 articles – 3224 Notices  [english version]
HAL : halshs-00004148, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
14C et Archéologie. 3è Congrès International, Lyon 6-10 avril 1998, Mémoires de la Société préhistorique française, tome XXVI, et supplément 1999 de la Revue d'Archéométrie, Paris : France (1999)
Synthèse radiochronométrique concernant la séquence néolithique au Maroc.
Jean-Pierre Daugas1, Jean-Paul Raynal1, Aziz El Idrissi2, Mohamed Ousmoi3, Jean Fain3, Didier Miallier3, Michèle Montret3, Thierry Pilleyre3, Serge Sanzelle3, Serge Occhietti4, Edward J. Rhodes5
(1999)

Les sites néolithiques du Maroc ont fait l'objet de fouilles anciennes souvent imparfaitement publiées et, sauf exception, sans que des datations absolues aient été réalisées : Les Idoles, Mugharet el Alya, Oued Tahadart, Gar Kahal, Kaf taht el Ghar, Sar Soltane, Témara Les Contrebandiers, El Kiffen, Toulkine.
En 1982, la Mission Préhistorique Française et l'Institut des Sciences de l'Archéologie et du Patrimoine du Maroc sont convenus de développer un programme de datations absolues. Tous les sites ont été révisés et échantillonnés tandis que certaines fouilles étaient reprises (Gar Kahal, Kaf taht el Ghar) et d'autres ouvertes (Témara El M'nasra). Afin de palier au manque de matériaux charbonneux et osseux fiables, on a recouru à la datation directe des céramiques (thermoluminescence, Laboratoire de Physique Corpusculaire de l'Université de Clermont-Ferrand II) et des sédiments encaissants (T.L/O.S.L., Université de Londres).
A plusieurs reprises il a été possible d'opérer des croisements méthodologiques à même de renforcer la fiabilité des résultats obtenus : 14C/T.L. sur céramique/O.S.L. à Skhirat-Rouazi ; 14C/T.L./O.S.L. à l'Oued Tahadart ; 14C/T.L à Kaf taht el Ghar. En outre, dans deux cas ( Skhirat-Rouazi et Kaf taht el Ghar) il a été procédé à la mesure du taux de racémisation des acides aminés de coquilles marine (Patella, Mytilus) et de gastéropodes continentaux (Helix) issus de niveaux archéologiques et faisant, concurremment, l'objet d'une datation par le radiocarbone. Les résultats sont cohérents et en bon accord avec la position stratigraphique des échantillons, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives de datation.
1 :  PACEA - de la Préhistoire à l'Actuel, Cultures, Environnement, Anthropologie
2 :  INSAP - Institut National des Sciences de l'Archéologie et du Patrimoine
3 :  LPC-CLERMONT - Laboratoire de Physique Corpusculaire de Clermont-Ferrand
4 :  GEOTOP, UQAM CP 8888 Centre-ville, Montréal, Québec, Canada H3C 3P8
5 :  Research School of Earth Sciences and Research School of Pacific and Asian Studies
Sciences de l'Homme et Société/Archéologie et Préhistoire

Sciences de l'Homme et Société/Etudes de l'environnement
Maroc – Néolithique – Protohistoire – datations absolues – sériation chrono-culturelle
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
SPF_SynRadiocMaroc.pdf(531.2 KB)