364 articles – 2937 Notices  [english version]
HAL : tel-00008749, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Pierre et Marie Curie - Paris VI (06/12/2004), Billoir Pierre (Dir.)
A la recherche des énergies extrêmes : détection des rayons cosmiques avec l'Observatoire Pierre Auger
Pierre Da Silva1
(06/12/2004)

Le spectre des rayons cosmiques semble se prolonger au-delà de la coupure GZK ; leur mode de production à ces énergies et leur propagation à travers l'espace ne sont pas bien compris. Malgré des flux extrêmement faibles, ces particules ultra énergétiques sont détectées sur Terre par des gerbes atmosphériques qui arrivent jusqu'au sol. Des simulations tentent de reproduire leur comportement en extrapolant les sections efficaces. L'Observatoire Pierre Auger détecte ces gerbes grâce à des télescopes de fluorescence et un réseau de cuves Cerenkov, qui couvriront finalement 3000 km2, nécessaires pour accumuler suffisamment de statistiques. Le système d'acquisition développé au LPNHE assure la communication avec le réseau et l'enregistrement des données. Un logiciel développé pendant la thèse permet la visualisation et la reconstruction des événements candidats. Les erreurs systématiques et aléatoires ont été identifiées et réduites dans tous les ajustements, afin que la détermination de la direction et de l'énergie du rayon cosmique primaire soit juste et précise. L'identification de la nature du primaire par l'âge de la gerbe améliore ces résultats.
1 :  LPNHE - Laboratoire de Physique Nucléaire et de Hautes Énergies
Planète et Univers/Astrophysique

Physique/Astrophysique/Cosmologie et astrophysique extra-galactique
astrophysique des particules – rayons cosmiques – Observatoire Pierre Auger – gerbes atmosphériques – analyse de données – reconstruction de données
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tel-00008749.pdf(21 MB)