839 articles – 5700 Notices  [english version]
HAL : jpa-00216378, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Colloquium on Nuclear Surface, Dijon : France (1975)
LES NOYAUX DE TRANSITION 189Ir ET 187Ir SONT-ILS TRIAXIAUX ?
S. André1, J. Boutet1, J. Jastrzebski, R. Kaczarowski, J. Lukasiak, J. Rivier1, C. Sébille-Schuck2, Z. Sujkowski, J. Treherne1
(1975)

Les niveaux excités des noyaux 189Ir et 187Ir ont été étudiés par réaction (α, 2nγ) sur le faisceau du cyclotron de Grenoble. Les schémas détaillés qui ont été établis mettent en évidence : 1) des états de parité positive qui s'interprètent comme appartenant aux deux bandes 3/2+ | 402 | (fondamental) et 1/2+ | 400 | mélangées par interaction de Coriolis (noyaux a symétrie axiale de déformation positive) ; 2) une bande découplée construite sur un état 9/2- (h 9/2) décrite de manière équivalente par un modèle à symétrie axiale et déformation positive ou par un modèle a particule-plus-rotor asymétrique ; 3) une structure complexe pour les niveaux de parité négative associés à l'isomère 11/2- (h 11/2). Ce système est correctement prédit par le modèle à rotor asymétrique.
1 :  LPSC - Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie
2 :  CSNSM - Centre de Spectrométrie Nucléaire et de Spectrométrie de Masse
Physique/Articles anciens

Physique/Physique Nucléaire Expérimentale
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
ajp-jphyscol197536C523.pdf(35.1 KB)