839 articles – 5682 Notices  [english version]
HAL : tel-00005400, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Université Joseph-Fourier - Grenoble I (23/04/1999), Collot Johann (Dir.)
Calorimétrie électromagnétique et recherche de neutrinos droits de Majorana dans l'expérience ATLAS
Arnaud Ferrari1
ATLAS Collaboration(s)
(23/04/1999)

Malgré l'accord remarquable entre le modèle standard et les nombreuses mesures de précision effectuées depuis quelques décennies, la physique des particules a encore bien des mystères à éclaircir. L'un deux concerne la violation de la parité et la masse des neutrinos. Pour résoudre cette énigme, le modèle symétrique et le mécanisme du See-Saw prédisent l'existence de nouveaux bosons de jauge (W$_R$ et Z') et de neutrinos droits de Majorana N$_l$. Si ces nouvelles particules ont des masses voisines de quelques TeV/c2, le LHC et son détecteur ATLAS devraient en permettre la découverte, grâce aux processus qui sont décrits dans cette thèse : $pp \to W_(R) \to eN_(e) \to eejj$ et $pp \to Z' \to N_(e)N_(e) \to eejjjj$. Ceux-ci conduisent non seulement à des jets hadroniques mais aussi à des électrons dans l'état final. L'énergie et la position de ces derniers sont reconstruites dans un calorimètre électromagnétique à argon liquide. Avant d'y interagir, les électrons produits au point de collision rencontrent une certaine quantité de matière inerte, où il perdent une partie de leur énergie. Afin de compenser cet effet et ainsi maintenir la résolution en énergie à un niveau acceptable, on installe un pré-échantillonneur sur la face interne du calorimètre électromagnétique. Cette thèse en présente les principales performances.
1 :  LPSC - Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie
Physique/Physique des Hautes Energies - Expérience
Recherche et developpement de detecteurs – Calorimetrie et Bolometrie
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tel-00005400.pdf(3.3 MB)