839 articles – 5682 Notices  [english version]
HAL : tel-00553238, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Institut National Polytechnique de Grenoble - INPG (14/10/2010), Daniel Heuer (Dir.)
Influence du retraitement physico-chimique du sel combustible sur le comportement du MSFR et sur le dimensionnement de son unité de retraitement
Xavier Doligez1
PACEN Collaboration(s)
(14/10/2010)

L'industrie électronucléaire, pour faire face aux besoins énergétiques croissant, à besoin de développer une nouvelle génération de réacteur : la quatrième génération. Parmi les six candidats, on trouve les réacteurs à sels fondus, qui, en configuration rapide, semble avoir de très bonnes propriétés : la régénération est facilement accessible tout en gardant des coefficients de contre-réaction négatifs. Le procédé de retraitement du sel combustible n'est toutefois toujours pas établi de manière définitive. Beaucoup d'incertitude sur les paramètres physicochimiques des sels combustibles empêchent de définir de manière précise chaque étape du procédé. Grâce à la simulation numérique nous avons pu étudier le comportement du cœur du réacteur couplé à une unité de retraitement de référence. De cette manière nous avons pu quantifier les flux de chaleurs et les radiations pour identifier les étapes qui nécessiteront une attention particulière lors du dimensionnement. Nous avons aussi pu identifier les éléments pour lesquels une mauvaise extraction mettrait en péril le bon fonctionnement du réacteur. Enfin, toujours grâce à la simulation numérique, ce travail présente une analyse des sensibilités du procédé de retraitement sur un certain nombre de grandeurs physique représentative du cœur du MSFR.
1 :  LPSC - Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie
Physique/Physique Nucléaire Théorique
Réacteur à sels fondus – cycle thorium – retraitement – génération 4 – procédé pyrochimique – extraction par bullage – MSFR – régénération
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
these-final_ssMerci.pdf(4.2 MB)