218 articles – 618 references  [version française]
HAL: tel-00011916, version 1

Short view  Export this paper
Effet de lentilles gravitationnelles et polarisation du fonddiffus cosmologique dans le cadre de l'expérience PLANCK et de projetspost-planckiens.
Perotto L.
PhD thesis. Université Paris-Diderot - Paris VII (2006-01-16), James G. Bartlett (Dir.)
[oai:tel.archives-ouvertes.fr:tel-00011916] - http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00011916
Effet de lentilles gravitationnelles et polarisation du fonddiffus cosmologique dans le cadre de l'expérience PLANCK et de projetspost-planckiens.
Laurence Perotto1, 2
1:  APC - UMR 7164 - AstroParticule et Cosmologie
http://www.apc.univ-paris7.fr/
CNRS : UMR7164 – IN2P3 – Observatoire de Paris – Université Paris VII - Paris Diderot – CEA : DSM/IRFU
APC - UMR 7164, Université Paris Diderot, 10 rue Alice Domon et Léonie Duquet, case postale 7020, F-75205 Paris Cedex 13
France
2:  PCC - Physique Corpusculaire et Cosmologie - Collège de France
CNRS : UMR7553 – IN2P3 – Université Paris VII - Paris Diderot
11, place Marcelin Berthelot - 75231 Paris Cedex 05
France
APC - Cosmologie et Gravitation
Gravitational lensing effects and CMB polarization in the frame of the PLANCK satellite experiment and future projects.
PhD thesis
2006-01-16
Mon travail s'inscrit dans un contexte de préparation aux futures expériences haute-sensibilité et haute-résolution sensibles à la polarisation du fond diffus cosmologique et à l'effet de lentilles gravitationnelles. Le premier chapître se veut une introduction à la polarisation du rayonnement de fond et aux expériences à venir dédiées à sa mesure. Ensuite, je présente l'expérience Planck et décris la chaîne de simulations rapides de signaux temporels que j'ai développé pour faciliter l'élaboration et le test des algorythmes d'analyse des données Planck. Les deux derniers chapitres sont consacrés à l'effet de lentille gravitationnelle sur le rayonnement de fond. Tout d'abord, j'évalue la capacité des futures expériences précédemment décrites à mesurer le spectre de puissance des Grandes Structures à partir d'une estimation de l'effet de lentille. J'en déduis leur sensibilité à une masse non-nulle des neutrinos -- suggérée par les expériences d'oscillation -- supprimant les petites échelles angulaires au sein du spectre angulaire de la matière. Enfin, je développe une méthode pour caractériser les effets délétères des avant-plans sur l'estimation de l'effet de lentille. Je valide cette méthode, mettant en oeuvre le meilleur estimateur linéaire de lentilles décrit dans la littérature, grâce à une simulation numérique de cartes du rayonnement de fond diffus affecté par les lentilles et de l'émission des sources radio extra-galactiques. Je trouve que la présence de sources amoindris la sensibilité des expériences au potentiel gravitationnel de la Matière Noire et entraîne la surestimation de son spectre de puissance angulaire.
This thesis is motivated by upcoming high-resolution, high-sensitivity microwave background experiments, which should be sensitive to the CMB polarization and lensing. The first chapter provides a review of the CMB polarization with emphasis on future related experiments. The Planck experiment is described in a second chapter, where I develop a fast simulation code of Planck time-ordered data optimised to ease elaboration and test of data analysis methods. The two last chapters deal with gravitational lensing of the cosmic background radiation. First, I evaluate the capability of the upcoming experiments mentioned above to measure the power spectrum of Large Scale Structure by means of the extraction of weak lensing. Then I derive their sensitivity to the total neutrino mass, using the suppression of power due to free-streaming of massive neutrinos. Finally, I develop a method to estimate the foregrounds effects in the gravitational lensing extraction process. This method uses the best linear estimator avalaible in the litterature and is validated by numerical simulations that include non-gaussian CMB lensed maps and extra-galactic radio sources maps. I find that sources emission reduces the sensitivity of future experiments to the weak lensing and leads to an overestimate of the convergence power spectrum.
Sciences of the Universe/Astrophysics
Physics/Astrophysics/Cosmology and Extra-Galactic Astrophysics
Sciences of the Universe/Astrophysics/Cosmology and Extra-Galactic Astrophysics

Université Paris-Diderot - Paris VII
Physique
Champs, Particules, Matières
http://cdfinfo.in2p3.fr/~perotto/these.pdf
APC-06-09
French

James G. Bartlett
M. James G. BARTLETT (directeur)
M. François R. BOUCHET (examinateur)
M. François COUCHOT (rapporteur)
M. Pierre SALATI (président)
M. Joseph SILK (rapporteur)
M. Daniel VIGNAUD (examinateur )

Cosmologie – Fond diffus cosmologique – Polarisation – Effet de lentille gravitationnelle – Masse des neutrinos
Cosmology; Cosmic microwave background; Polarization;
Gravitational lensing; Neutrino mass
2006-01-16
Université Paris-Diderot - Paris VII
Physique
Champs, Particules, Matières
James G. Bartlett
M. James G. BARTLETT (directeur)
M. François R. BOUCHET (examinateur)
M. François COUCHOT (rapporteur)
M. Pierre SALATI (président)
M. Joseph SILK (rapporteur)
M. Daniel VIGNAUD (examinateur )
Attached file list to this document: 
PDF
ThesePerotto.pdf(8.7 MB)