Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Volcans de la Chaîne des Puys (Massif-Central, France) : Les produits du Pariou comme repère chronostratigraphique

Résumé : La séquence des produits émis par le Pariou est, à l'ouest du volcan, reproductible d'un site à l'autre. Elle comprend depuis la base : des ponces claires ; des lapilli noirs, anguleux, parfois trempés (ponces et lapilli noirs présentant souvent des rubannements) ; des lapilli à faciès de « débourrage », constitués d'un mélange de scories rouges ou noires et de socle, dont la granulométrie diminue vers le haut, de même que la teneur en scories rouges. Enfin, des cendres et lapilli noirs terminent la séquence ou sont parfois interstratifiés dans les niveaux supérieurs des lapilli de débourrage. Il n'y a pas de limite franche entre les différents horizons, ce qui témoigne d'une continuité dans les éruptions. L'épaisseur totale de la formation peut atteindre encore plus de 6m, localement, à 2,3 km du Pariou. Cette séquence caractéristique constitue un excellent repère chronostratigraphique. Elle repose sur des lapilli émoussés à faciès de remaniement sur les volcans Cliersou et Petit Suchet (ou Aumône) et entre le Filhu et le Balmet, ou bien sur des lapilli scoriacés squelettiques à faciès de saupoudrage entre le Côme et le Balmet. Aux points d'observation, l'absence de sols intermédiaires entre les produits du Pariou et les téphras sous-jacentes, d'origine inconnue, suggère que les différentes éruptions se sont succédé rapidement. Les téphras du Pariou reposent sur les scories rouges endogènes du Côme vers le sommet de ce volcan, ce qui indique qu'il a plus de ~9500 ans. Enfin, la présence d'un sol à la surface du Cliersou, sous les produits à faciès de remaniement, suggère une phase de repos assez longue, peut-être supérieure à un millénaire, ce qui conduit à donner à ce volcan un âge égal ou supérieur à 11000 ans environ. Au sud du puy Filhu, une figure d'effondrement dans les téphras du Pariou, de direction nord sud, de 1,4 m de largeur et 40 cm de décrochage vertical est interprétée comme le témoin de l'ouverture d'une faille dans la coulée de lave sous jacente. La fracture, qui se serait donc produite il y a moins de ~9500 ans, est à peu près dans l'axe des failles déjà connues sur le site de Vulcania et la carrière de Lantégy.
Document type :
Reports
Complete list of metadata

http://hal.in2p3.fr/in2p3-00024102
Contributor : Michèle Chadelas Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, April 27, 2005 - 9:51:27 AM
Last modification on : Thursday, December 16, 2021 - 2:10:23 PM
Long-term archiving on: : Thursday, April 1, 2010 - 9:22:44 PM

Identifiers

  • HAL Id : in2p3-00024102, version 1

Collections

Citation

Didier Miallier, Thierry Pilleyre, S. Sanzelle. Volcans de la Chaîne des Puys (Massif-Central, France) : Les produits du Pariou comme repère chronostratigraphique. 2005, pp.1-23. ⟨in2p3-00024102⟩

Share

Metrics

Record views

50

Files downloads

536