Tracking and b-tagging with a pixel vertex detector in the ATLAS experiment at LHC - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 1997

Tracking and b-tagging with a pixel vertex detector in the ATLAS experiment at LHC

Étiquetage des quarks b par un détecteur de vertex à pixels dans l'expérience ATLAS auprès du LHC

(1)
1

Abstract

The capability of the ATLAS detector to tag b-jets is studied, using the impact parameter of charged tracks. High b-tagging performance is needed at LHC, especially during the first years of running, in order to see evidence of the Higgs boson if its mass lies between 80 and 120 GeV/c2. A pattern-recognition algorithm has been developed for this purpose, using a detailed simulation of the ATLAS inner detector. Track-finding starts from the pixel detector layers. High track-finding efficiency and reconstruction quality ensure the discrimination of b-jets from other kinds of jets. After full simulation and reconstruction of H->bbbar, H->gg, H->uubar, H->ssbar and H->ccbar events (mH = 100 GeV/c2), the mean rejections achieved against non-b-jets for a 50% b-jet tagging efficiency are as follows: Rg = 39+-5 Ru = 60+-9 Rs = 38+-5 Rc = 9+-1 The analysis of data from the first radiation-hard pixel detector prototypes justifies the potential of these detectors for track-finding and high-precision impact parameter measurement at LHC.
Dans ce travail, les potentialités du détecteur ATLAS pour l'identification des jets issus de quark beau sont étudiées. L'étiquetage topologique, basé sur le paramètre d'impact des traces chargées, est utilisé. Une bonne identification de ces jets sera très précieuse au LHC, en particulier durant les premières années de fonctionnement pour mettre en évidence le cas échéant un boson de Higgs d'une masse comprise entre 80 GeV/c2 et 120 GeV/c2. Pour évaluer les performances dans ce domaine, un algorithme de recherche et reconstruction des traces chargées exploitant la simulation détaillée du détecteur interne d'ATLAS a été réalisé. La recherche est initiée dans les détecteurs à pixels. L'efficacité et la qualité de reconstruction assurent une bonne discrimination entre les jets b et les autres jets. Après simulation complète et reconstruction d'événements H->bbbar, H->gg, H->uubar, H->ssbar et H->ccbar (mH = 100 GeV/c2), les réjections moyennes des jets non-b pour une efficacité d'étiqueter les jets b de 50% sont: Rg = 39+-5 Ru = 60+-9 Rs = 38+-5 Rc = 9+-1 Les résultats de l'analyse des données prises lors de tests en faisceau des premiers prototypes de matrices de détecteurs à pixels en technologie résistante aux radiations justifient les potentialités de ce type de détecteur pour la recherche de traces et la mesure précise de leur paramètre d'impact.
Fichier principal
Vignette du fichier
tel-00011011.pdf (3.18 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-00011011 , version 1 (16-11-2005)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00011011 , version 1

Cite

Laurent Vacavant. Étiquetage des quarks b par un détecteur de vertex à pixels dans l'expérience ATLAS auprès du LHC. Physique des Hautes Energies - Expérience [hep-ex]. Université de la Méditerranée - Aix-Marseille II, 1997. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00011011⟩
183 View
428 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More