Skip to Main content Skip to Navigation

Research Institute - XLIM

Presentation

XLIM UMR CNRS 7252 has an expertise in the domain of electronics and microwaves, optics and photonics, CAD, mathematics, computer sciences and image processing for the application in secured environments, biotechnology and health, energy control and saving.

XLIM is a multidisciplinary research institute located on several geographical sites: in Limoges on the sites of ENSIL, Faculté des Sciences et Techniques and Ester-Technopole, in Brive on the site of IUT GEII and in Poitiers on the site of Technopole du Futuroscope.

XLIM incorporates more than 440 people among professors, CNRS researchers, engineers, technicians, post-doctoral researchers, PhD students and administrative staff.

XLIM is structured around:

3 scientific poles

  • Electronics
  • Photonics
  • Mathematics, Computer Science, Image

that bring together 6 research focus

  • RF Systems
  • RF-ELITE
  • Smart Systems and Network
  • Fibre Photonics and Coherent Sources
  • Image Synthesis and Analysis
  • Mathematics, Information Security

1 virtual laboratory

where are carried out research projects well recognized for their excellence.

MANAGER:

  • Dominique BAILLARGEAT

News

Inauguration du laboratoire commun X-SELANS

(11/10/21)  

Inauguré le 9 novembre 2021, le laboratoire commun X-SELANS (Xlim-Safran Electronics Lab for ANtennaS) permettra aux équipes de l’université de Limoges, du CNRS et de Safran, avec le soutien de l’ANR, de renforcer leurs liens et leur capacité de recherche et de développement dans le domaine des antennes et sources actives et des thématiques d’intégration des fonctions hyperfréquences. L’inauguration s’est déroulée en présence de Jean-Marie Bétermier, Directeur Espace de Safran Electronics & Defense et Président de Safran Data Systems, Isabelle Klock-Fontanille, Présidente de l’université de Limoges, Laurent Nicolas, Directeur adjoint scientifique de l’Institut des sciences de l'ingénierie et des systèmes du CNRS et de Pierre de Souffron, Coordinateur du programme LabCom de l’Agence nationale de la recherche.

Les travaux au sein du LabCom X-SELANS seront financés par l’Agence nationale de la recherche et les trois partenaires et mobiliseront plus d’une dizaine de chercheurs, ingénieurs, doctorants et stagiaires. La création de ce laboratoire commun pérennise un partenariat entre Safran et XLIM initié par des thèses CIFRE en 2014.



Accélérer l’innovation dans le domaine des stations sol

L’ambition de Safran Data Systems est de préparer activement les nouvelles technologies d’antennes actives et de stations de réception pour conforter à moyen terme sa position de leader mondial dans les stations sol pour les marchés du spatial et des essais en vol.

Les travaux de recherche X-SELANS relèveront de nombreux défis comme l’intégration des composants hyperfréquences et des amplificateurs, l’amélioration des réseaux d’éléments rayonnants, la mesure et la commande d’antennes à grand gain.


« Travailler en étroite collaboration avec un partenaire académique tel que XLIM va nous permettre d’accélérer significativement l’innovation et la compétitivité de Safran Data Systems dans le domaine des stations sol. La miniaturisation et l’intégration de l’électronique hyperfréquence de l’antenne à la numérisation est un savoir-faire qui donnera un avantage crucial aux industriels les maîtrisant. », a déclaré Jean-Marie Bétermier, Président de Safran Data Systems.

« L’université de Limoges est heureuse de pouvoir partager ses expertises scientifiques pour de grands projets de recherche, au service des savoir-faire industriels et technologiques français. » a ajouté Isabelle Klock-Fontanille, Présidente de l’université de Limoges.

« Le laboratoire XLIM bénéficie déjà d’une reconnaissance internationale dans le domaine des circuits et systèmes hyper-fréquences. Sa politique de performance dans l’innovation, résolument tournée vers l’industrie, se concrétise maintenant avec le laboratoire X-SELANS, un partenariat structuré et intégré entre Safran Data Systems et les acteurs du monde académique. Cette signature s’inscrit dans la dynamique en place au CNRS de renforcement des relations établies avec les entreprises qui se caractérisent notamment par près de 200 laboratoires communs en activité, » précise Antoine Petit, Président-directeur général du CNRS.

« Aventure humaine avant tout, le montage d’un LabCom facilite et encourage le recrutement d’ingénieurs de recherche, de post doctorants et de doctorants. Au-delà des réalisations scientifiques, le montage d’un LabCom permet de constater au terme du projet la volonté, dans la mesure du possible, de pérennisation de ces structures communes de recherche ainsi que leurs emplois par les parties prenantes, preuve s’il en est de l’intérêt de ce modèle de collaborations public-privé » indique Pierre de Souffron, chargé de projets scientifiques, coordinateur du programme LabCom à l’ANR.


Consulter le communiqué de presse


Cérémonie TALENT CNRS - Médaille de bronze de Laure Huitema

(11/10/21)  

Augmenter la sensibilité de biocapteurs

(9/14/21)  

Last submissions

Number of fulltext

1 660

Number of reference

7 209